Congo-Brazzaville: Brazzaville - Le président de l'intersyndicale du CHU-B licencié

adiac-congo
Grévistes au CHU de Brazza

Victor Bienvenu Kouama, agent du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B), président de l'intersyndicale de la structure hospitalière, vient d'être licencié.

« Nous soulignons par la présente votre licenciement, en vertu de l'article 70.5, lequel est applicable immédiatement », peut-on lire sur la note de licenciement, signée, du directeur général du CHU-B, Denis Bernard Raiche, le 5 octobre.

Selon le même document, Victor Bienvenu Kouama est reproché d'avoir tenu des propos injurieux, proféré des allégations mensongères à l'endroit des autorités politiques. Il aurait produit des faux et usé de faux pour obtenir déloyalement des marchés.

« L'exercice du droit syndical ne doit pas avoir pour conséquence des actes contraires aux lois, règlement et usages, notamment ceux prévus par les textes régissant le CHU-B », indique l'article 29 du règlement intérieur du centre hospitalier évoqué dans la lettre de licenciement. Un autre rappel de la part de la direction : l'article 10 de la Convention collective applicable aux travailleurs du CHU-B, traitant de liberté syndicale, qui stipule que l'exercice de ce droit ne permet pas aux travailleurs de poser des actes contraires à la règlementation en vigueur.

Il faut souligner, qu'il y a quelques semaines, l'intersyndicale du CHU-B et une frange des travailleurs ont manifesté à maintes reprises leur mécontentement sur la gestion de la structure hospitalière par le directeur général sortant, le Canadien Sylvain Villiard. Ils ont d'ailleurs proposé au gouvernement "la congolisation" de ce poste, autrement dit la nomination d'un Congolais à la tête de cette structure hospitalière, contrairement au mémorandum d'entente signé entre le CHU de Brazzaville et l'université de Montréal.

En dehors du fait que certaines langues se sont déliées pour fustiger la procédure du licenciement, le sujet ne manquerait, sans nul doute, pas de rebondissements au cas où Victor Bienvenu Kouama prendrait la parole.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.