Congo-Kinshasa: Mbandaka - Dispersion de la marche des enseignants

La police a dispersé lundi 5 octobre à Mbandaka, une marche pacifique des enseignants. Elle était initiée par Confédération syndicale des enseignants Libres (COSEL). Les manifestants réclamaient le paiement de toutes les nouvelles unités du primaire et du secondaire ainsi que le paiement du deuxième palier de leurs salaires.

Le maire de Mbandaka, Didi Edada, a justifié la dispersion pour raison de respect des mesures barrières encore en vigueur contre la COVID-19. Selon lui, le groupe de manifestants n'a pas respecté le port obligatoire de masque ni la distanciation sociale, pendant cette période où sévit la pandémie de la COVID-19.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.