Maroc: Covid-19 - Les caricaturistes partagés entre satire et sensibilisation

Casablanca — L'art de la caricature a réussi, face à la crise sanitaire du nouveau coronavirus, à rester attaché à son essence et à sa mission première qui est la satire, en dépit de la délicatesse et de la volatilité du sujet, tout en y ajoutant un aspect crucial dans le combat contre la pandémie, à savoir la sensibilisation du public.

Les caricaturistes, comme beaucoup d'autres corps de métiers, se sont adaptés à la conjoncture en optant généralement pour des desseins simples et facilement déchiffrables, mais avec des messages percutants pour aider à une prise de conscience collectives quant aux dangers que représente la maladie pour la communauté, via une insistance sur la responsabilité individuelle pour le bien de tous.

Dans ce contexte, le célèbre caricaturiste Abdellah Derkaoui a souligné, dans une déclaration à la MAP, que sous l'ère du nouveau coronavirus qui s'est imposé au monde entier, les artistes ont donné libre cours à leur imagination pour contribuer à leur niveau aux efforts de lutte contre la prolifération de la pandémie, à travers la mobilisation et la sensibilisation aux risques potentiels du virus.

Les plumes de ces artistes, a-t-il dit, ne cessent de réaliser des dessins pertinents sur ce fléau dans un souci de remonter le moral aux destinataires et de les encourager à adopter les mesures barrières pour vaincre le virus.

Avec la diffusion d'une multitude de rumeurs sur les réseaux sociaux, les caricaturistes se doivent de corriger et de transmettre l'information juste de manière accessible à tous.

Pour ce qui est de son expérience personnelle dans le traitement du thème du Covid-19, il a affirmé que cette question prédomine actuellement dans l'ensemble de ses œuvres, du fait qu'elle constitue la préoccupation majeure de toute l'humanité, se félicitant que l'art de la caricature a fait preuve d'une grande capacité à contribuer aux efforts de lutte contre la pandémie, à travers des dessins dédiés à la conscientisation des gens et à la valorisation de l'altruisme et de la solidarité en ces circonstances difficiles.

Ces caricatures incitent également les gens, selon lui, à s'intéresser davantage à l'environnement qui connait des mutations positives suite à cette pandémie, notamment la réduction notable de la pollution de l'air.

Sur le même registre, le plasticien et président du Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels, Mohamed Mansouri, a affirmé que l'art de la caricature traite de la pandémie de manière amusante et apaisante, d'autant que les dessins se trouvent largement partagés par les internautes sur les réseaux sociaux.

Il a également mis en exergue l'apport de la caricature dans le suivi et la compréhension des politiques publiques en termes de gestion de cette situation de crise.

Néanmoins, a-t-il fait remarquer, la pratique de cet art reste encore timide au Maroc et n'a pas encore atteint le niveau souhaité, en dépit de l'existence de caricaturistes de renom et la constitution d'une association active dans ce domaine.

La caricature est un art expressif fondé sur la force de l'image et la profondeur des messages, qui permettent de traiter la réalité avec un style à la fois satirique et accrocheur, d'où son immense popularité auprès de larges pans de la société, a-t-il expliqué.

Le langage de la communication de cet art se veut universel et transfrontalier et n'est régi par aucune règle, ce qui donne libre cours à l'esprit de créativité et d'imagination.

La caricature s'adresse à toutes les catégories sociales qui interagissent différemment avec la portée et les insinuations des dessins, qui reflètent globalement les préoccupations et les questionnements des citoyens.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.