Mali: La CEDEAO lève ses sanctions

Nana Akufo-Addo, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État de la CEDEAO

Après l'annonce de la composition du gouvernement, la Cedeao a décidé de lever les sanctions imposées au Mali depuis la prise du pouvoir par les militaires le 18 août dernier.

Dans un communiqué de presse signé par le président ghanéen, Nana Akufo Addo en date du 5 octobre 2020, la Cedeao dit avoir pris en compte des avancées notables vers la normalisation constitutionnelle et pour soutenir ce processus, les chefs d'État et de gouvernement décident de lever les sanctions sur le Mali.

Ils ont saisi cette occasion pour inviter tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux à soutenir le Mali. Ils n'ont pas manqué d'appeler à la mise en œuvre des autres décisions du sommet d'Accra.

La Cedeao exige en outre la libération des autres officiels militaires et civils arrêtés depuis le 18 août dernier, jour du coup d'État et de la dissolution du Cnsp.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X