Ile Maurice: MBC - Le «Board» se réunit pour étudier les allégations contre Persand

Une réunion spéciale du conseil d'administration de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) s'est tenue hier, mardi 6 octobre. Si aucune décision n'a transpiré à l'issue de cette celle-ci, il nous revient que le président et les membres du board ont passé en revue les allégations de harcèlement contre Shiam Persand.

Des allégations faites contre le producteur de la MBC dans le passé ont refait surface ces derniers jours. Celles-ci auraient été circulées par des proches du clan du directeur par intérim, Anooj Ramsurrun. Il nous revient qu'une autre réunion est prévue demain. Il se chuchote qu'une enquête pourrait être mise sur pied pour entendre Shiam Persand sur ces allégations. Tout comme Anooj Ramsurrun, le producteur de la MBC pourrait être appelé à «step down» en attendant la fin de cette éventuelle enquête.

Par ailleurs, après Shiam Persand, c'était au tour du directeur par intérim d'être entendu, hier, par le comité présidé par la secrétaire permanente Sandrine Valère. En outre, le producteur de la MBC devrait être appelé de nouveau pour répondre aux accusations du directeur général par intérim. Shiam Persand, accompagné de son homme de loi, s'est également rendu, hier, au ministère du Travail pour fournir d'autres renseignements complémentaires.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.