Algérie: Constitution - Les titres de la presse nationale consacrent leur Une au début de la campagne référendaire

1er novembre prochain, référendum sur le projet d'amendement de la Constitution

Alger — La quasi-totalité des titres de la presse nationale paraissant ce mercredi ont consacré leur Une au début de la campagne référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution, dont le référendum populaire est prévu le 1er novembre prochain.

Sous le titre "Coup d'envoi de la campagne référendaire : novembre 1954, novembre 2020 le changement", le quotidien El Moudjahid a consacré sa Une et son éditorial à cette "importante consultation populaire", prévue le 1er novembre prochain", laquelle traduit "la volonté d'une Algérie en cohésion avec sa ligne novembriste".

L'Expression a également consacré son éditorial à "la campagne d'explication et de sensibilisation des électeurs", faisant observer que le référendum du 1er novembre qui est "une étape cruciale, doit permettre le changement espéré par le pays".

Le même tabloïd a écrit dans un autre article sur le référendum que "chaque camp défendra son point de vue, non pas dans le cadre de meetings riches en couleurs, mais à travers les écrans de télévision et des Smartphones", relevant que les "partisans du 'Oui' et ceux du 'Non' vont s'affronter verbalement dans les foyers, les cafés, à la télévision et sur internet durant 23 jours que durera la campagne référendaire".

Lire aussi: Projet d'amendement de la Constitution: début de la campagne référendaire

Sous le titre "Sortir de l'impasse", l'éditorial du quotidien Horizons a estimé que "le plébiscite de la Constitution lors du référendum du 1er novembre prochain, est la pierre de touche de toutes les réformes à venir pour l'édification de l'Algérie nouvelle", alors que Le Soir d'Algérie s'est attardé sur les missions de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et les déclarations de son président Mohamed Charfi.

Le quotidien El Watan, a qualifié la campagne pour le référendum sur la Constitution de "premier enjeu politique majeur pour le Président Abdelmadjid Tebboune", s'interrogeant en même temps sur "les acteurs qui mèneront campagne pour le projet."

Le quotidien arabophone El Khabar a relevé que cette campagne qui durera trois semaines vise à convaincre un plus grand nombre d'électeurs afin de sortir voter le jour du référendum, mettant l'accent sur la souveraineté du peuple à qui revient le dernier mot.

Le quotidien El-Masaa a qualifié la campagne référendaire sur le projet d'amendement à la Constitution de "mobilisation complète pour une consultation transparente", relevant que le slogan choisi, en relation avec la date du 1er novembre, tend à ouvrir une "nouvelle page de l'Histoire" du pays dans le contexte de la "nouvelle Algérie" à laquelle tout le monde aspire.

Quant au quotidien Echorouk, il a relevé que la campagne référendaire est lancée avec la participation d'associations et de partis politiques, au moment où Ech Chaab a écrit dans son commentaire que "les partisans de la Constitution et ceux qui la rejettent seront face à face à partir à partir d'aujourd'hui (mercredi)".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.