Cote d'Ivoire: Octobre RoseLutte contre le cancer du sein - La mammographie passe à 2000 francs au lieu de 25000 au Chu d'Angré

Octobre Rose. C'est parti pour la lutte intensive contre le cancer du sein. Le lundi dernier, le Centre national médical et de la radiothérapie Alassane Ouattara (Cnrao) a lancé ses activités de lutte contre cette maladie.

En point de mire, la présentation de l'unité d'accompagnement dans le traitement du cancer par la direction de la Cnrao. Une idée du directeur du Centre, le professeur Didi-Kouko Coulibaly. Et la double signature de convention avec deux (02) partenaires.

Il s'agit d'une part du Rotary Club Abidjan Atlantis qui a fait un don de deux (02) millions de francs Cfa au Cnrao. Cette somme va faciliter l'accessibilité aux soins des personnes démunies.

Et d'autre part, le Centre hospitalier universitaire (Chu) d'Angré qui permet aux malades de bénéficier d'un tarif préférentiel de deux ( 02) mille francs Cfa au lieu de vingt-cinq (25) mille francs Cfa pour les examens de mammographie.

Ces deux (02) grandes actions ont été d'abord saluées à leur juste valeur par le représentant du ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Dr Ablé Ekissi. Ensuite, il a également félicité le Cnrao pour ses nombreuses actions en faveur des malades du cancer en général et ceux du cancer de sein en particulier.

« Le Cnrao n'a pas cessé d'améliorer ses performances et sa crédibilité », s'est-il réjoui avant de s'adresser aux malades en ces termes « Vous n'êtes plus seules. Le Cnrao vous accompagne ». Et enfin, il a rappelé les efforts entrepris par le gouvernement en vue de faciliter les soins aux malades du cancer.

Avant lui, le Professeur Didi Kouko Koulibaly, directeur du Cnrao, dans son adresse, a rappelé que " Octobre Rose" a pour but de mobiliser toutes les ressources pour combattre le cancer de sein. « Le cancer de sein n'est pas une fatalité.

Dépisté tôt, il se guérit dans neuf (09) cas sur dix (10). Le cancer de sein se guérit et l'ablation n'est plus obligatoire », a-t-elle rassuré. Et d'insister « Il y a une solution ». Parmi ces solutions, il y a l'unité d'accompagnement.

Son rôle : Redonner aux malades le goût à la vie à travers des séances de kinésithérapie pour soulager les malades, le sport pour leur permettre de maintenir leur forme, la socio-esthétique, le groupe d'écoute, etc.

Autre chose, le Cnrao a signé également un autre partenariat avec le Chu d'Angré. Gueye Drissa, son directeur général, a réaffirmé l'engagement du Chu d'Angré de soutenir les malades du cancer du sein.

« La convention dure le mois d'octobre. Au-delà, il y aura une autre convention qui sera pérenne », a-t-il promis. Au nom du Rotary Club Abidjan Atlantis, son président Abib Sanogo a officiellement remis le chèque de deux (02) millions de francs Cfa promis.

Les principales bénéficiaires, à savoir des malades, ont fait des témoignages édifiants. Toutes ont rassuré qu'avoir le cancer n'est pas synonyme de mourir. Après quoi, l'inauguration de la galerie photos dénommée "vie et Espoir" a mis fin à la cérémonie.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.