Cameroun: Chantiers - Le pays est prêt

Aucours de la 26e session du Comité national de préparation des Coupes d'Afrique des nations de football tenue hier, le Premier ministre, chef du gouvernement Joseph Dion Ngute, a marqué son satisfecit sur le niveau d'organisation de cette compétition con

S'il est vrai que la dernière mission d'inspection de la Confédération africaine de football (CAF) est prévue d'ici la fin du mois en cours, la 26e session du Comité national de préparation des Coupes d'Afrique de football ne s'est pas seulement attardé sur les infrastructures retenues pour l'organisation de l'imminent Championnat d'Afrique des nations (Chan). Présidée hier par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, elle a également passé en revue et de manière fort détaillée celles qui accueilleront la Coupe d'Afrique des nations de 2022. Au regard de tout ce qui a été présenté, le satisfecit est général. Tous les stades et hôtels sélectionnés seront disponibles en temps et en heure.

Dans la ville de Yaoundé, il n'y a presque rien à redire sur le stade omnisports de Mfandena à l'exception de quelques réajustements techniques. Par contre, au complexe sportif d'Olembe, l'heure est aux finitions aussi bien de l'aire de jeu principal que des stades annexes. Ces derniers sont d'ailleurs pressentis pour abriter les matches des championnats nationaux professionnels, de football féminin et de football jeunes. Le stade du complexe Beac est aussi sur le point d'être livré.

Pour ce qui est de Douala, n'eût été la pandémie du Covid-19, le complexe sportif de Japoma aurait pu être sous le feu des projecteurs en mai dernier, à la faveur de la finale de la Ligue africaine des champions. Du côté du stade omnisports de Bépanda, tout est quasiment bouclé. Les terrains d'entraînements que sont notamment les deux stades annexes de Japoma et le stade de Bonamoussadi peuvent être utilisés dès à présent. Contrairement au stade Mbappe Leppe encore occupé par les installations du ministère de la Santé publique, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de l'heure. A Limbe, rien à dire en ce qui concerne le stade principal de Ngueme et les stades d'entraînements que sont Molyko et Centenary. Par contre, Middle Farm a été transformé en centre de riposte au Covid-19.

Tandis que non concernés par le rendez-vous du 16 janvier prochain, on peut retenir qu'à Bafoussam, le stade de Kouekong est opérationnel, en attendant les travaux supplémentaires. Il a notamment déjà abrité des matches internationaux. Tandis que les stades d'entraînements que sont Bandjoun, Bamendji-Mbouda et l'annexe de Kouekong ont été réceptionnés. A Garoua, le stade principal de Roumde Adja et son annexe sont terminés. Par contre, les terrains d'entraînements que sont Coton Sport et Cenajes sont presqu'achevés alors que Reyre et Poumpoumrey sont à la traîne.

Pour ce qui est des infrastructures hôtelières, il n'y a pas d'inquiétude à se faire dans les villes de Yaoundé, Douala, Buea et Limbe. A Bafoussam, les hôtels rénovés devraient être opérationnels d'ici la fin de l'année 2020. Par contre, la lenteur de la réhabilitation des hôtels à Garoua reste une grande préoccupation.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.