Le rapport de ONE et de la CEA sur les envois de fonds prie les gouvernements d'aider à préserver cette bouée de sauvetage pour l'Afrique entravée par le Covid-19

6 Octobre 2020

Addis-Abeba / Abuja — L'organisation anti-pauvreté ONE et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), ont lancé un nouveau rapport intitulé, « Préserver les envois de fonds à l'époque du COVID-19 », soulignant les effets graves que la pandémie de Covid-19 a eu sur les envois de fonds vers l'Afrique, principalement en raison de la situation des migrants dans les pays les plus touchés.

Le rapport note que les envois de fonds ont augmenté régulièrement au cours des dernières décennies et sont devenus le principal afflux financier dans les pays en développement, dépassant l'aide étrangère, les flux de capitaux privés et les Investissements directs étrangers. Cependant, en raison de l'épidémie mondiale de la pandémie de Covid-19, qui a provoqué un ralentissement économique mondial, les envois de fonds vers l'Afrique seront revus à la baisse de 21% en 2020, soit 18 milliards de dollars de moins pour les personnes qui en dépendent.

Commentant le rapport, le Directeur de ONE au Nigéria, Serah Makka, déclare : « Alors que les pays du monde entier sont confrontés à la pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale, nous assistons à certaines des plus grandes difficultés économiques, en particulier pour les pays pauvres. De nombreuses familles en Afrique qui dépendent des envois de fonds seront les plus touchées, pendant une période considérée déjà difficile. Plus de 22% de baisse des envois de fonds, qui est une source essentielle de revenus pour de nombreux ménages. Nous appelons les ministres des finances du G20 à modifier leurs plans nationaux de transfert de fonds, y compris la réglementation bancaire, afin de réduire les coûts d'envoi de fonds à près de 0% jusqu'à la fin de la pandémie. Ainsi, nous pouvons garantir que les coûts des envois de fonds ne dépassent pas 3% comme convenu dans les Objectifs de développement durable et sauver des millions de familles de cette paralysie financière totale.

Le Directeur de la Division de l'intégration régionale et du commerce (RITD) de la CEA, Stephen Karingi, déclare : « En Afrique, une personne sur cinq effectue ou reçoit des envois de fonds internationaux. Le COVID-19 a gravement affecté les envois de fonds vers l'Afrique, qui seront revus à la baisse de 21% en 2020, soit 18 milliards de dollars de moins pour les personnes qui en dépendent. Il est donc essentiel de préserver cette bouée de sauvetage essentielle pour l'Afrique. Alors que le monde entre dans une récession économique incomparable, les envois de fonds seront plus importants que jamais pour les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier celles qui n'ont pas accès aux filets de sécurité économiques et sociaux. Les gouvernements du monde entier devront prendre des mesures efficaces pour faciliter et stimuler les envois de fonds afin de soutenir la lutte contre le COVID-19 et, à terme, de bâtir un monde post-pandémique plus durable ».

Le lancement du rapport peut être consulté sur la page de diffusion en direct de CNBC Afrique ici : https://www.cnbcafrica.com/live/

Téléchargez le rapport complet ici : https://www.uneca.org/fr/joint-one-campaign-eca-report-launch2020

Pour plus d'informations et demandes d'entrevue, contactez tumba.tshimanga@one.org (ONE) et denekews.uneca@un.org

À propos de ONE

ONE est un mouvement mondial qui fait campagne pour mettre fin à l'extrême pauvreté et aux maladies évitables d'ici 2030, afin que chacun(e), partout, puisse mener une vie digne et d'opportunités. Nous sommes non partisans et faisons pression sur les gouvernements pour qu'ils en fassent davantage pour combattre l'extrême pauvreté et les maladies évitables, en particulier en Afrique, et pour donner aux citoyens les moyens de demander des comptes à leurs gouvernements.

À propos de la CEA

Créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies (ONU) en 1958 en tant que l'une des cinq commissions régionales de l'ONU, la CEA et a pour mandat d'appuyer le développement économique et social de ses États membres, d'encourager l'intégration intrarégionale et promouvoir la coopération internationale pour le développement de l'Afrique.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.