Angola: L'Hôpital Général d'Ondjiva perd son aile chirurgicale

Ondjiva (Angola) — L'aile de chirurgie et le poste de stockage d'oxygène de l'Hôpital général d'Ondjiva, dans la province de Cunene, au sud de l'Angola, sont complètement inopérants, après avoir été consumés par un incendie majeur, lundi soir.

L'incendie s'est déclaré vers 22 heures, dans des équipements installés sur le toit de la salle d'opération, ayant généré une intense colonne de fumée et de feu, entraînant des explosions de bouteilles d'oxygène.

Le feu n'a été éteint que vers deux heures du matin de mardi, par 60 pompiers, appuyés par trois véhicules extincteurs et par la population locale.

En raison des dégâts matériels causés, encore à quantifier, la direction de l'Hôpital général d'Ondjiva a dû évacuer 200 patients vers les centres de santé et les unités scolaires.

Les données préliminaires indiquent qu'un court-circuit est la cause probable de l'incendie, mais le commandant provincial de la protection civile et des services d'incendie, l'intendant des pompiers Paulo Kalunga, a déclaré à la presse que la vraie raison restait à déterminer.

De son côté, la gouverneure provinciale de Cunene, Gerdina Didalelwa, a déclaré que c'était une situation désolée, puisque Cunene est aux prises avec des difficultés d'infrastructures hospitalières.

"Ce fait rend très difficile l'assistance aux patients, car c'est la seule unité de référence de la région, qui était également prête à recevoir des patients infectés par le nouveau coronavirus", a déploré la gouvernante.

Fondé en 1934, l'Hôpital général d'Ondjiva est le plus grand de la province de Cunene. D'une capacité d'hospitalisation de 250 lits, il a bénéficié en 2014 des travaux d'amélioration et d'extension.

L'unité compte sept navires reliés à l'hospitalisation, à la pédiatrie, à la maternité, au bloc opératoire, aux urgences, au laboratoire de microbiologie, à la salle de tomodensitométrie (CT), à la pharmacie et aux salles d'attente.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.