Cote d'Ivoire: Baptême du feu pour Patrice Beaumelle

Test grandeur nature pour Patrice Beaumelle pour ses tout premiers pas avec l'équipe nationale de Côte d'Ivoire lorsque son groupe affrontera ce jeudi la Belgique.

A la tête de la sélection depuis mars, l'ancien coach adjoint de Hervé Renard avec les Lions de l'Atlas du Maroc et des Eléphants lorsqu'ils ont soulevé le trophée de la CAN 2015, n'avait pas, jusque-là, eu l'occasion de montrer ce qu'il vaut, à cause de la crise sanitaire de la COVID-19.

C'est face à la Belgique, la première nation de football au classement FIFA, que Patrice Beaumelle va devoir faire ses preuves en tant qu'entraîneur titulaire. Ce match pourrait permettre au technicien français de bien lancer sa carrière avec les Éléphants, en cas de bon résultat. Un duel entre Diables rouges et Éléphants qu'il n'a eu que trois jours pour préparer. C'est très peu, mais l'adversaire arrive dans les mêmes conditions, même si Roberto Martinez, l'entraîneur de la Belgique, a l'avantage de connaître les automatismes de son groupe. N'empêche, ce sera un match ouvert entre deux formations qui disposent d'atouts offensifs de qualité.

En dehors de Jonathan Kodjia et Wilfried Bony qui n'ont pas été appelés, Patrice Beaumelle pourra compter sur la présence de Wilfried Zaha, auteur d'un bon début de saison avec Crystal Palace (3 buts en 4 matches), Nicolas Pépé (Arsenal) en Angleterre et surtout de jeunes loups tels que Christian Kouamé (Fiorentina/Italie) et Lago Junior (Mallorca/Espagne).

Les anciens tels que Gervinho (Parme/Italie) et Max Gradel (Sivasspor/Turquie) sont capables d'exploits. Du beau monde donc sur le plan offensif qu'il faudra utiliser à bon escient. En défense, le retour d'Eric Bailly dans l'axe et de Ghislain Konan, à gauche, est une très bonne chose pour la Côte d'Ivoire.

La seule grosse incertitude reste l'entrejeu où, même si Serey Dié pourra assurer le nettoyage, Beaumelle devra trouver le ou les meilleurs relayeurs capables de projeter rapidement les attaquants vers l'avant. L'autre clé de cette rencontre, ce sera la capacité des hommes de Patrice Beaumelle de jouer solidaire et de faire douter l'adversaire devant son public.

A l'instar des Éléphants, les Diables Rouges préparent les échéances futures, notamment les rencontres de la Ligue des nations. Pour les trois matches au programme pour la Belgique (un amical et deux de la Ligue des nations), Roberto Martinez a convoqué 34 joueurs. Cet après-midi, Franck Kessié et ses coéquipiers auront en face d'eux Simon Mignolet, Vanheusden, Castagne, Bornauw, Kayembe, Vanaken, Dendoncker, Boyata, Saelemaekers, Verschaeren, Trossard, Benteke, Batshuayi, Lukebakio ou encore Mechele qui étaient tous présents à l'entraînement lundi. La dernière rencontre amicale entre les deux équipes remonte à 2014 et s'était soldée par un match nul (2-2).

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.