Congo-Kinshasa: Des enfants dans les zones d'exploitations minières - Une question d'actualité adressée au Ministre des Affaires Sociales

En vertu des pouvoirs que lui confèrent la constitution et le Règlement intérieur de l'Assemblée nationale, Patient Malandji a déposé hier, mercredi 7octobre 2020, sa question d'actualité adressée au Ministre des Affaires Sociales. La situation des enfants dans les mines du haut-katanga et Lualaba préoccupe au plus haut point l'Honorable Patient Malandji, élu de Kolwezi.

L'élu de Kolwezi sollicite de ce membre du Gouvernement toute la lumière nécessaire sur l'utilisation d'un fonds à la hauteur de 84 millions de dollars américains (Emprunt+dons) que la Banque Africaine de Développement (BAD) devait octroyer à la RDC il y a plus d'un an en vue du processus de retrait de ces enfants estimés à plus de 20 mille de toutes les chaines de production minière.

«La place de ces enfants est à l'école et non dans les zones d'exploitation minière. Leur présence, dans les mines», rappelle Patient Malandji, est une violation des dispositions internationales auxquelles la RDC a librement souscrit. Il est donc temps que le gouvernement prenne toutes les dispositions qu'il faut pour arrêter ce travail des enfants appelés à fréquenter l'école ou l'apprentissage des métiers, argumente-t-il.

Qu'à cela ne tienne, une plénière aura lieu aujourd'hui.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.