Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - La MONUSCO offre un bureau à la société civile de Beni

communiqué de presse

Vers la sortie sud de la ville de Beni, au Nord-Kivu, sur la route menant vers Butembo, se trouve le quartier administratif, qui abrite les locaux des différents services de l'Etat, y compris l'hôpital général. C'est non-loin de cet hôpital que se dresse désormais une bâtisse bleue et blanche, flambant neuve : la nouvelle maison de la société civile de Beni.

Le président de la coordination de la société civile, ville de Beni, Kizito Bin Hangi a reçu les clefs du bâtiment des mains du chef de bureau adjoint de la MONUSCO/grand-nord, lundi 5 octobre, lors d'une cérémonie sobre mais riche en émotions.

«Il s'agit d'un beau bâtiment dont la ville de Beni va être fier», a-t-il affirmé. Un bâtiment qui, selon lui, «entre dans l'histoire, car il s'agit du tout premier bureau de la société civile au niveau provincial».

La bâtisse de près de 80 m2, construite selon des normes architecturales modernes, présente un très joli extérieur. Elle dispose d'une grande salle de reunion, de deux bureaux, deux toilettes (homme et femme) et d'une belle terrasse extérieure.

Pour Kizito Bin Hangi, cette construction est l'aboutissement de plusieurs années de plaidoyer commencé depuis 2001 auprès des autorités, qui ont fini par accepter, en 2019, d'octroyer un terrain loti avec un titre foncier à la société civile.

La MONUSCO a ensuite pris le relais, en acceptant, dans le cadre de ses Projets à Impact Rapide (QIPS), de financer la construction d'un bureau pour cette organisation citoyenne.

«C'est un cadre qui vous permettra de parler de la paix, de la stabilisation de la RDC et du respect des droits de l'homme», a souligné le chef de bureau adjoint, Abdourahaman Ganda, avant d'inviter les uns et les autres à «en faire un bon usage».

Abdourahaman Ganda a enfin rappelé l'importance du partenariat entre la MONUSCO et les populations de Beni, représentées par la société civile; un partenariat qui explique cet accompagnement à travers la construction de ce bâtiment qui a couté 33.000 dollars américains.

Le maire intérimaire de la ville, Modeste Bakwanamaha, a remercié la Mission de l'ONU qui a mis les moyens qu'il faut pour que ce bâtiment sorte de terre.

«N'en déplaise à ceux qui disent que la MONUSCO ne fait rien. Ici, c'est un élément parmi beaucoup d'actions que la MONUSCO réalise dans la ville de Beni», a-t-il dit, avant d'ajouter : «la même MONUSCO accompagne l'armée au front dans le cadre de la lutte contre les ADF, la même MONUSCO, dans ses différentes sections, accompagne le gouvernement. Ce n'est pas négligeable et c'est pourquoi nous lui disons Merci. Continuez de nous appuyer, nous avons besoin de vous», a t-il conclu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.