Congo-Brazzaville: Nouvelle polémique suite à un licenciement au CHU de Brazzaville

adiac-congo
Grévistes au CHU de Brazza

Le président de l'Intersyndicale du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brazzaville, qui a longtemps dénoncé une mauvaise gestion par la direction canadienne de cet établissement, a été limogé en tant qu'agent. Une décision mal digérée par ses collègues qui demandent son rétablissement et menacent d'entrer en grève.

Selon la note de licenciement signée par le nouveau directeur général du CHU, Denis Bernard Raiche, il est reproché notamment à Victor Bienvenu Kouama d'avoir tenu des propos injurieux et proféré des menaces à l'endroit des autorités. Mais ce licenciement ne passe aux yeux du Dr Albert Ngatsé Oko, membre de l'Intersyndicale.

« Un excès d'autorité »

« C'est très abusif, c'est un excès d'autorité et je crois que c'est même une dictature exercée par le DG canadien. Parce que un directeur général qui prend ses fonctions et même pas une semaine après commence par licencier un président de l'Intersyndicale, un travailleur protégé, sans respecter aucune procédure ni légale ni réglementaire, cela signifie que c'est un abus », a dénoncé M. Ngatsé Oko.

Il exige que le responsable licencié soit rétabli dans ses droits sans délai. « Nous restons extrêmement vigilants et attirons de plus en plus l'attention des autorités pour que ce genre de licenciement ne se répète plus », a-t-il clamé.

Jeudi, une réunion de négociations entre la direction et les travailleurs du CHU a échoué. Ces derniers menacent d'entrer en grève générale illimitée à compter du 12 octobre si la décision de licencier leur collègue est maintenue.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.