Congo-Brazzaville: Commune de Brazzaville - Le budget supplémentaire en hausse de 13%

Le budget du Conseil départemental et municipal de Brazzaville exercice 2020 est passé de 23 216 726 258 FCFA à 26 209 586 928 FCFA, soit une augmentation de 13% correspondant en valeur absolue à 2 992 860 670 FCFA.

Le montant a été révélé au terme de la sixième session ordinaire administrative tenue du 28 septembre au 7 octobre à Brazzaville. Outre le budget supplémentaire, les conseillers départementaux et municipaux ont adopté la délibération autorisant le bureau exécutif de négocier des accords de partenariat avec des tiers pour la collecte des droits de place dans les marchés domaniaux de Brazzaville. Ils ont aussi approuvé la modification de la délibération fixant le taux de la taxe sur l'exploitation des produits de carrières dans la commune de Brazzaville ; la délibération autorisant la négociation avec la Banque postale du Congo et celle fixant le coût de transport des dépouilles mortelles hors du périmètre urbain de Brazzaville.

Le président du conseil départemental et municipal de Brazzaville a rappelé que la délibération portant sur le budget supplémentaire, exercice 2020, permet à cette assemblée locale de rééquilibrer ses prévisions pour l'exercice en cours. Ceci en prenant en compte les appuis budgétaires reçus du gouvernement. Selon Dieudonné Bantsimba, ces appuis vont permettre à la commune de Brazzaville de poursuivre l'exécution des travaux routiers entrepris dans la ville.

« Le désir d'améliorer les performances économiques de notre commune et d'instaurer une nouvelle gouvernance à pousser notre assemblée locale à approuver la délibération autorisant la négociation des accords de partenariat avec les tiers pour la collecte des droits et taxes dans les marchés domaniaux de Brazzaville », a déclaré le maire de Brazzaville.

Ainsi, les participants ont formulé trois recommandations dont celle autorisant l'expérimentation d'un ou de deux marchés témoins. A travers cette délibération, la mairie peut confier le recouvrement des droits de place dans les marchés à des sociétés privées. Les autres recommandations portent sur la dotation des services municipaux des moyens conséquents, conformément aux lignes budgétaires ; l'acquisition pour la direction des pompes funèbres municipales et les services funéraires de nouveaux corbillards et des véhicules de liaison.

En marge de cette session, les élus locaux ont suivi l'exposé sur le projet DURQUAP, notamment l'aménagement des voiries urbaines, l'électrification et l'adduction en eau potable, la construction et la réhabilitation des marchés domaniaux et bien d'autres structures dans les quartiers Moukoundzi-Ngouaka et Sukissa. Ils ont été également formés des « contraintes et impératifs d'une gestion performante et apaisée d'une collectivité locale : rôles et responsabilités des conseillers ».

« Les élus locaux ayant assumé leur part de responsabilité, il appartient aux cadres et agents municipaux de se mettre résolument au travail avec zèle, efficacité et esprit d'initiative en vue d'atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a conclu Dieudonné Bantsimba.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.