Sénégal: Saint-Louis - Les "cantines scolaires dans un contexte de pandémie" au menu d'une rencontre

Saint-Louis, 8 oct. (APS) - La reprise des cantines scolaires dans un contexte de la pandémie de Covid-19 est au cœur d'une rencontre regroupant des experts, acteurs de l'éducation, de la santé, des collectivités territoriales, de partenaires et représentants de parents d'élèves.

Il est nécessaire de "prendre des dispositions appropriées pour la prochaine reprise des cantines scolaires, dans ce contexte de la pandémie de Covid-19" alors que les écoles vont reprendre les cours au mois de novembre, a indiqué Dr Aliou Dia, chef de la division du contrôle médicale scolaire, au ministère de l'Education nationale.

C'est dans ce cadre que l'ONG Counterpart International et la Division des cantines scolaires ont convié les acteurs du secteur et les experts à cette rencontre afin "d'affiner une stratégie pour bien réussir la reprise face a la pandémie", a-t-il expliqué.

Pour cette prochaine reprise des cantines scolaires, il faudra faire en sorte que les élèves "disposent d'une alimentation saine et en milieu sûr et sécurisé, pour être protégés de la pandémie du coronavirus", a-t-il dit.

Selon El Hadji Seck, chef de la division des cantines scolaires, l'atelier vise à définir un cadre et les normes de fonctionnement afin que "toutes les opérations liées à l'organisation des cantines puissent se dérouler dans le respect des règles barrières à la propagation de la Covid-19".

"Les cantines scolaires ne peuvent plus fonctionner comme avant et d'ores et déjà, il faut trouver d'autres alternatives adaptées à la pandémie de la Covid-19", a-t-il soutenu.

Mafal Der, Secrétaire général de l'Inspection d'académie (IA) de Saint-Louis a souligné que le programme intégré des cantines scolaires permet d'appuyer 270 écoles de la région.

Dans ce contexte de pandémie, "ces cantines doivent fonctionner autrement à la prochaine réouverture des écoles", a-t-il estimé, ajoutant que les participants à la rencontre vont produire un document cadre permettant de "respecter les normes", mais aussi de "sécuriser les élèves", afin que les parents puissent être rassurés.

Cette rencontre est initiée par l'ONG Counterpart international, dans le cadre du projet "Sukaabe Janngo" (enfants de demain) et la Tradition d'alimentation dans les cantines scolaires au Sénégal (TACSS).

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.