Cote d'Ivoire: Bonoua - Après les tristes événements du mois dernier, le Pdci-Rda apporte sa compassion aux populations

La ville de Bonoua a vécu des événements tragiques, le mois dernier, suite à des marches.

Ces événements ont occasionné deux morts, plusieurs dizaines de blessés et de nombreux biens matériels publics et privés détruits. Le Pdci-Rda a tenu à marquer son soutien et sa compassion aux populations de Bonoua. Hier, jeudi 8 octobre 2020, il a plu au président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, d'autoriser une mission à Bonoua. La délégation comprenait le vice-président, N'gouan Jérémie Alfred, député maire d'Aboisso, le vice-président du Pdci-Rda, Georges Philippe Ezaley, secrétaire exécutif du Pdci chargé des Relations avec les partis politiques, délégué départemental Pdci de Grand-Bassam, le maire de la commune de Bonoua, M Jean Paul Améthier, délégué départemental Pdci-Rda de Bonoua.

Ces hauts responsables du parti avaient à leurs côtés le 1er adjoint au maire de Bonoua, M Toppé Sylvestre, le 4e adjoint au maire, Ayémou Michel, le secrétaire de section, Kacou Venance et une forte délégation de femmes de l'Ufpdci de Bonoua. La délégation a d'abord mis le cap sur la Cour royale de Bonoua où elle a été reçue par les notables et les M'mans (la génération au pouvoir). Suite aux échanges de civilités, Georges Philippe Ezaley a situé le cadre de la visite. « Nous sommes venus soutenir notre frère Jean Paul Améthier car Bonoua a connu des moments très difficiles ». Demandant une minute de silence en la mémoire des personnes décédées, Ezaley a déploré cette tragédie qui ne « devait pas arriver car il s'agissait d'une marche pacifique où la population voulait exprimer son opinion. Une marche pacifique, du reste, à la demande de la société civile et non d'un parti politique ».

Pour lui, Bassam, Aboisso, voisins de Bonoua, ne pouvaient pas rester sans venir témoigner leur compassion à Bonoua. « "Yako" à nos frères et sœurs de Bonoua, gardez espoir, soyez courageux comme vous l'avez été et nous sommes avec vous aujourd'hui et demain comme nous l'avons été, hier. Demain, il fera jour, demain sera un autre jour. Que Dieu vous réconforte, que Dieu soutienne les blessés » a-t-il dit, non sans préciser que la démarche du Pdci, « ce n'est pas de la politique, mais c'est de la fraternité ». Heureux de la belle mobilisation au palais royal, Ezaley a indiqué qu'un compte rendu fidèle sera fait au président Bédié.

La délégation du Pdci a fait plusieurs dons. Des enveloppes ont été remises aux blessés, à la notabilité, aux M'mans etc. Après cette première étape, la délégation est allée rencontrer l'ensemble des Imams de Bonoua où le même message de compassion et de soutien a été livré avec à l'appui des enveloppes. Les Imams ont salué la solicitude du Pdci-Rda qui selon eux est le premier parti politique à venir leur traduire un soutien.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.