Afrique: Des observateurs de toute l'Afrique de l'Est arrivent aux Seychelles avant les élections du 22 au 24 octobre

Une équipe de 10 membres de la Eastern Africa Standby Force (EASF) qui observera les prochaines élections générales est arrivée aux Seychelles vendredi.

Le responsable de l'information de l'EASF, le Seychellois Jules Hoareau, a déclaré à la SNA que "le mandat central de la mission est de soutenir le processus démocratique du pays avec un message clair de paix, de respect mutuel et de tolérance envers ses citoyens".

Suite à une invitation du gouvernement des Seychelles, l'EASF a commencé à planifier la mission à Nairobi, au Kenya, du 21 au 25 septembre, avec le soutien de la Commission électorale des Seychelles, du ministère des Affaires étrangères et de la Public Health Authority.

La mission internationale d'observation électorale se compose d'observateurs du Kenya, d'Éthiopie, de Somalie, du Burundi, du Soudan et d'Ouganda.

M. Hoareau a ajouté que l'équipe "utilisera la Charte de l'Union africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance comme cadre principal pour guider notre mission dans le travail que nous ferions aux Seychelles pendant les élections".

Les élections présidentielles et législatives aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, auront lieu du 22 au 24 octobre et environ 70 000 personnes auront le droit de voter.

Les observateurs locaux et internationaux devront respecter le code de conduite pour les observateurs électoraux publié par la Commission électorale le 4 septembre.

Pour les observateurs locaux, le code de conduite s'applique du moment de l'accréditation jusqu'à la déclaration des résultats tandis que, pour les observateurs internationaux, la réglementation s'applique depuis leur arrivée aux Seychelles jusqu'à leur heure de départ.

Le règlement couvre la période précédant, pendant et après le jour du scrutin.

Conformément à l'exigence de santé publique locale mise en place au milieu de la pandémie de COVID-19, tous les observateurs passeront une période de quarantaine de 14 jours dans l'établissement de Berjaya en respectant strictement le protocole de santé publique.

Les Seychelles ont quatre cas actifs de COVID-19 au 7 octobre et cela comprend trois Seychellois et un étranger.

La mission d'observation de l'EASF prévoit de rencontrer tous les candidats à la présidence, les membres de la société civile et d'autres parties prenantes concernées avant les élections.

Trois partis politiques - Linyon Demokratik Seselwa (LDS), United Seychelles (US) et One Seychelles - se disputent les élections présidentielles.

Pour l'Assemblée nationale, LDS et US ont des candidats dans les 26 districts, tandis que One Seychelles en a 18 et Lalyans Seselwa trois.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.