Maroc: Le discours royal, un appel aux institutions et aux forces vives pour répondre aux attentes des citoyens (Universitaire)

Meknès — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture de la session du parlement constitue un appel à l'ensemble des instituions et des forces vives de la Nation pour répondre aux attentes des citoyens, en se hissant au niveau des défis de la conjoncture actuelle impactée par la crise sanitaire, a affirmé le doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Meknès, Abdelghani Bouayad.

Dans une déclaration à la MAP, M. Bouayad a indiqué que le Souverain a tenu à souligner la responsabilité qu'incombe aux parlementaires au cours de cette dernière année de la législature, "d'autant plus qu'il s'agit d'une année de pandémie mondiale ayant des répercussions lourdes aussi bien sur le plan sanitaire qu'économique, psychologique et social".

L'universitaire a, par ailleurs, mis l'accent sur l'importance de la mise en place du plan de relance économique reposant sur un fonds d'investissement stratégique intitulé " Fonds Mohammed VI pour l'Investissement", et doté d'une enveloppe budgétaire de 15 milliards de dirhams afin de pallier les dysfonctionnements, les déficits et l'incidence négative de la crise du Covid-19 sur l'économie nationale et l'emploi.

Ce fonds sera doté de la personnalité morale et des structures managériales adéquates en tant que modèle de bonne gouvernance, d'efficience et de transparence, a-t-il rappelé.

Après avoir noté que le Souverain a dressé la liste des domaines jugés prioritaires du développement (la restructuration industrielle, l'innovation et les activités à fort potentiel, les petites et moyennes entreprises, les infrastructures, l'agriculture et le tourisme), M. Bouayad a souligné que SM le Roi a insisté sur l'importance particulière qui doit être accordée à l'agriculture et au développement rural dans le cadre ce plan de relance économique .

Le discours royal a réitéré, également, l'importance de la généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains, tout en rappelant que le secteur social et l'amélioration des conditions de vie des citoyens sont en tête des priorités du plan de développement économique national, poursuit M. le doyen de la faculté de droit de Fès.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X