Afrique: La répression du Soudan à Genève présente la Déclaration du Soudan au HCR

Khartoum — Le représentant permanent du Soudan à Genève, Ali bin Abi Talib Abdul Rahman a appelé la communauté internationale à déployer des efforts concertés pour assumer les conséquences et les responsabilités résultant de l'accueil et de la protection des réfugiés, en particulier la réinstallation des rapatriés et la contribution au traitement des problèmes de déplacement, migration mixte et autres phénomènes de traite des êtres humains et d'apatridie.

Abi Talib a salué l'initiative du Haut-Commissaire pour les réfugiés d'organiser une réunion régionale de haut niveau pour l'appui au Soudan, qui se tiendra au début de l'année 2021 à Khartoum.

Dans la déclaration du Soudan qu'il a présentée à la 71e session du Comité exécutif du Programme du Haut-Commissaire pour les réfugiés, il a indiqué que le gouvernement de transition a rapidement levé les restrictions qui entravent l'acheminement de l'aide humanitaire aux personnes affectées dans les zones de conflit, et il a abordé au sein de son pays la question de l'amélioration de l'environnement de travail humanitaire, en adoptant des projets de solutions durables pour les déplacés et les réfugiés et en conciliant leurs conditions conformément aux stipulations des instruments, en particulier leur inclusion dans le plan national de réponse à la pandémie corona.

Il a souligné que le pays accueille plus d'un million de réfugiés, dont la plupart vivent à l'extérieur des camps, dans lesquels ils dépendent des services fournis par le gouvernement, qui à son tour souffre de la faiblesse des infrastructures et des services nécessaires, ce qui oblige la communauté internationale à soutenir les efforts du gouvernement pour fournir l'aide, les services nécessaires et les moyens de subsistance, en particulier avec les inondations et les catastrophes torrentielles, en plus de la pandémie corona, qui a eu de graves conséquences sur la vie des réfugiés au Soudan.

Il a souligné que l'option du retour volontaire est la meilleure solution aux problèmes des réfugiés, exprimant la volonté du Soudan de coopérer avec le HCR, les pays voisins et les partenaires pour organiser le retour volontaire des réfugiés soudanais.

Il a indiqué que malgré les développements qui ont été réalisés au cours de cette courte période de la glorieuse révolution, le Soudan est toujours confronté à un certain nombre d'énormes défis, qui nécessitent le soutien continu de la communauté internationale et des amis, pour achever les plans du gouvernement pour faire face à la crise économique par l'annulation de la dette du Soudan en plus du respecte des promesses de la Conférence des partenaires du Soudan à Berlin et la levée du nom du Soudan de la liste des pays parrainant le terrorisme afin d'achever son retour à la communauté internationale.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.