Cote d'Ivoire: Accès à l'eau potable - Laurent Tchagba met en service le nouveau château de Bingerville

Le ministre de l'Hydraulique, Tchagba Bogui Laurent, a procédé le 8 octobre à l'inauguration du nouveau château d'eau de Bingerville. Une infrastructure qui vient combler le déficit en eau potable dont souffraient les populations de cette localité depuis des décennies. En effet, Bingerville bénéficiait de seulement 5750m3/j pour des besoins estimés à 8000m3/j.

L'ouvrage d'une capacité de 2 000 m3 produit en moyenne 11 000 m3/j couvrant la consommation des 100 000 habitants de l'ancienne capitale de la Côte d'Ivoire jusqu'en 2030. Les travaux de construction de cette nouvelle infrastructure ont duré 16 mois.Selon le ministre, la réalisation de cette infrastructure s'inscrit dans le cadre du Projet de renforcement de l'alimentation en eau en milieu urbain (Premu), lancé par le gouvernement en février 2017.

Ce projet d'un coût global de 4 232 999 000 Fcfa est financé conjointement par la Banque mondiale et le gouvernement. Il consiste, en ce qui concerne la ville de Bingerville, en la réalisation de plusieurs ouvrages dont l'équipement et le raccordement de trois forages à grands diamètres de débit 200 m3/h ; la construction et l'équipement d'une station de neutralisation et de désinfection de 5000 m3 ; la fourniture et la pose de conduite de 10 km de canalisation ; le raccordement électrique d'automatisation et de télégestion.

Selon Tchagba Bogui, à l'arrivée du Président Alassane Ouattara aux affaires en 2011, Bingerville était dans une situation de déficit chronique. « Nous avons connu l'extension de la Riviera1 et 2. Donc Bingerville qui avait une population de 30 000 habitants est passé aujourd'hui à 100 000 habitants. En 2030-2045 nous serons à 265 000 habitants, mais le volume d'eau disponible pour la population n'était pas suffisante et il fallait à peu près 8 000m3/jours pour satisfaire les besoins de la population », a-t-il indiqué.

A l'en croire, le nouveau château d'eau de Bingerville vient donc améliorer la qualité de service d'eau potable des quartiers Blanchon, Akouai-Santé, Adjamé-Bingerville, Feh Kessé, Abatta, Akandjé, Akouédo, Anan et bien d'autres villages environnants. Désormais, les populations auront l'eau 24h/24.

Le chef de quartier de N'Gotto, Django Wilfried, porte-parole des bénéficiaires, a remercié le Président de la République pour avoir mis leur localité à l'abri d'une pénurie prévisible.

Reconnaissant aux actions du Président Alassane Ouattara en faveur des populations de sa circonscription, le député-maire Youssouf Doumbia a indiqué qu'il était nécessaire de renforcer la production d'eau potable à Bingerville pour la mettre en adéquation avec la densité galopante de la population locale.

Selon lui, avec la réalisation de ce grand château d'eau pour le bonheur des riverains, la campagne du Rhdp pour la présidentielle du 31 octobre est déjà gagnée d'avance. « C'est au moins un score de 97% que nous allons réaliser pour le président Ado lors du prochain rendez-vous électoral », s'est-il engagé.

Après cette première étape, une deuxième vague de réalisation d'infrastructures dans le domaine hydraulique sera lancée dans la même zone en février 2021. Elle permettra d'apporter une production additionnelle de 11 000 m3/jour, en prévision des besoins en eau potable à Bingerville .

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.