Maroc: Le discours Royal, un appel clair à la mise en place de mécanismes novateurs en matière d'impulsion économique (Économiste)

Casablanca — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture de la session du parlement, constitue un appel clair à la mise en place de mécanismes novateurs en matière d'impulsion économique, a souligné Mehdi El Fakir, économiste spécialisé dans l'évaluation des politiques publiques.

Le Souverain a relevé que le lancement opérationnel du Fonds d'investissement stratégique baptisé "Fonds Mohammed VI pour l'Investissement", s'impose comme un modèle de bonne gouvernance, d'efficience et de transparence, a souligné M. El Fakir dans une déclaration à la MAP.

"Il s'agit d'un mode de gouvernance collégiale basé sur le qualitatif et orienté vers des objectifs et des résultats à même d'insuffler une nouvelle dynamique à l'économie nationale, de favoriser la création de nouveaux emplois et de préserver les sources de revenus", a relevé l'universitaire.

Selon lui, il est important que ce fonds souverain puisse jouer pleinement son rôle innovateur afin de permettre la transformation des différentes structures sociétales économiques productives, en vue d'accompagner la mise en place de ce nouveau modèle de développement, qui se veut inclusif et qui permet de créer de la valeur ajoutée ainsi que toutes les conditions du développement durable.

Il a aussi précisé que SM le Roi a mis en évidence la nécessité de soutenir plusieurs secteurs prometteurs, en finançant l'innovation, la transformation et la mutation.

Sur le plan social, M. El Fakir a fait savoir que le discours du Souverain réaffirme, encore une fois, l'engagement effectif du Royaume dans la promotion du secteur social et l'amélioration des conditions de vie des citoyens.

Ainsi, il a souligné que la généralisation de la couverture sociale, qui nécessite la mise en place de structures unifiées pour la concertation, requiert une implication effective et efficace du patronat dans cet effort collectif.

Et de conclure que SM le Roi Mohammed VI a aussi mis en avant la nécessité pour les institutions de l'État et les entreprises publiques de montrer une attitude exemplaire et agir comme un levier de développement, appelant à cet égard le gouvernement à opérer une révision profonde des différentes procédures de nomination aux postes supérieures, pour l'attractivité des compétences nationales.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X