Afrique: La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala en lice pour prendre la tête de l'OMC

AfDB
Dr. Ngozi Okonjo-Iweala

Elles sont deux candidates pour prendre la tête de l'organisation : une Coréenne, Yoo Myung-hee, et une Nigériane, Ngozi Okonjo-Iweala. Portrait de cette dernière qui porte les espoirs du continent africain.

C'est la première femme à avoir occupé le poste de ministre des Finances dans son pays, elle l'a d'ailleurs été deux fois. Ngozi Okonjo-Iweala a aussi travaillé pendant 25 ans à la Banque mondiale. Elle a donc une carrière internationale, et des compétences saluées au Nigeria.

D'« excellentes qualifications »

La ministre de l'Industrie et du Commerce a notamment vanté « les excellentes qualifications » de la candidate, qui lui permettront peut-être de « faire revivre l'esprit de la libéralisation du commerce » au sein d'une organisation confrontée à de nombreux défis. Dernière candidate en lice avec la Coréenne Yoo Myung-hee, Ngozi Okonjo-Iweala a immédiatement remercié le Président nigérian Muhammadu Buhari pour son soutien, ainsi que ses amis au Nigeria et à travers le monde.

La candidate nigériane met en avant son expérience « à la croisée du commerce et de la santé publique », puisqu'elle a notamment piloté jusqu'à récemment l'un des programmes de l'OMS dans la lutte contre le Covid-19. De nombreux Nigérians ont manifesté leur soutien à sa candidature sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, la tâche sera ardue pour la future directrice de l'OMC face à la crise économique mondiale et à la crise de confiance dans l'organisation.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.