Maroc: Casablanca - Un policier use de son arme pour interpeller un récidiviste qui menaçait des citoyens (DGSN)

Rabat — Un brigadier de police exerçant à la brigade mobile des motards relevant du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca a été contraint, samedi matin, d'user de son arme de service lors d'une intervention sécuritaire pour interpeller un récidiviste qui menaçait sérieusement des citoyens et des policiers au moyen d'une arme blanche.

Une patrouille de police était intervenue pour appréhender cet individu de 22 ans, en état de forte impulsivité, qui exposait le propriétaire d'un commerce à une menace sérieuse à l'aide d'une arme blanche, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que le mis en cause a opposé une résistance farouche face aux éléments de la police à travers l'arme blanche et un chien de race dangereuse.

Face à cette menace, le brigadier de police a été contraint d'utiliser son arme en tirant une balle de sommation, suivie de trois autres, dont une a atteint le suspect au niveau de la cuisse, précise la DGSN dans un communiqué, relevant que le recours contraint à l'arme de service a permis d'interpeller le mis en cause, de neutraliser le danger qu'il posait et de saisir son arme blanche.

Le prévenu, aux multiples antécédents judiciaires, a été placé sous surveillance médicale à l'hôpital local, où il reçoit les soins nécessaires dans l'attente de le soumettre à une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent afin d'élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X