Cameroun: Le quartier Deïdo à Douala massivement attaqué par des brigands

12 Octobre 2020

Douala, capitale économique du Cameroun. Le quartier Deïdo attaqué en cette fin de soirée du dimanche 11 octobre 2020, par de nombreux brigands et malfaiteurs appelés "microbes".

Un phénomène nouveau. Il s'agit de jeunes gens drogués et violents, et qui agressent les passants. Selon plusieurs sources, le phénomène trouve sa genèse en Côte d'Ivoire.

Camer.be a appris qu'en la soirée du dimanche 11 octobre, les "microbes" ont surpris les habitants du quartier Deïdo dans le 1er Arrondissement de Douala, histoire de venger deux de leurs compères arrêtés hier, par les habitants de ce quartier de la capitale économique du Cameroun.

Un quartier qui a le privilège d'être le village du ministre d'État, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Laurent Marie Esso, affectueusement appelé " Papa Moussima ".

C'est armés de matchettes, de couteaux, de pilons, que les habitants sont sortis en masse, pour barrer la voie aux "microbes". Des forces de l'ordre ont bouclé le quartier.Nous y reviendrons.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.