Afrique: Etalons 3 # RD Congo 0 - L'envie de la gagne retrouvée

En match international amical joué le vendredi 9 octobre 2020, les Etalons ont battu les Léopards de la RDC par 3 buts à 0 à El Jadida au Maroc. Au-delà de la victoire, c'est un groupe Etalons qui se remet en place et qui retrouve le goût de la gagne. Ce lundi, ils croisent les Barea de Madagascar à 16h TU.

Le stage marocain des Etalons est ponctué de 2 matchs amicaux. Ils ont déjà livré bataille contre les Léopards de la RD Congo. Un match qui a connu la victoire du onze national. Amenée par Bertrand Traoré en l'absence du capitaine Charles Kaboré, et Alain Traoré, la formation burkinabè présentait un nouveau visage.

Dans l'entrejeu, on retrouvait le duo Bryan Dabo-Dramane Nikièma. Razak Traoré était juste devant ces 2 sentinelles pour les relances. Devant, un parfait inconnu, Mohamed Konaté, était à la pointe de l'attaque.

Mais il pourrait faire parler de lui, en bien, tellement il a eu un impact considérable dans au cours de la partie. Il était épaulé par Cyrille Bayala. Bertrand Traoré, lui, assurait le rôle de meneur de jeu. Derrière, Yacouba Coulibaly et Issa Kaboré surveillaient les couloirs.

Le bastion offensif n'aura eu besoin que d'un quart d'heure pour se signaler. En effet, sur un coup-franc botté par Razack, Bertrand monte plus haut que la défense adverse et frôle astucieusement le ballon de la tête, juste suffisant pour tromper le portier adverse (1-0 ; 14e mn).

Sous les yeux du nouveau président de la FBF, Lazare Banssé, l'équipe burkinabè joue appliquée et tactiquement disciplinée.

De retour de la pause, c'est encore Bertrand qui va occasionner le 2e but en provoquant un penalty. Parti en slalom dans la surface de réparation, il est irrégulièrement abattu. Bryan Dabo s'est, lui, chargé de la transformation (2-0 ; 61e minute).

Entre- temps, le coach Kamou Malo a fait tourner son équipe, ce qui a permis de voir à l'œuvre des garçons comme Saïdou Simporé, Abdoul Bandaogo, Mohamed Konaté, Zakaria Sanogo, Frank Lassina Traoré. Il avait de toute façon droit à 6 changements.

A 4 minutes de la fin du jeu, c'est Issoufou Dayo qui a clos le festival offensif des Etalons, sur une de ses montées. 3 à 0, c'est le score qui a sanctionné cette rencontre où les Etalons ont fait preuve de maîtrise du jeu, mais aussi d'esprit d'équipe.

«Il y a une bonne ambiance dans le groupe, c'est ce qu'on a essayé de traduire sur le terrain avec la concentration nécessaire.

On est satisfait d'avoir gagné avec la manière », nous a dit Bertrand Traoré. Son coach Kamou Malo est dans la même vision. «J'ai vu une équipe burkinabè appliquée et parfois même trop disciplinée.

Cette victoire va nous permettre de faire le plein de confiance, car dans quelques jours, on a la double confrontation face au Malawi en matches comptant pour les éliminatoires de la CAN 2022 ».

Ce lundi 12, les nôtres affrontent les Barea de Madagascar. C'est un bon sparring-partner car depuis la CAN 2019, l'équipe Malgache monte en puissance.

Avant de se rendre à El Jadida, elle a d'ailleurs battu le Swift Hesperange, une formation de D1 luxembourgeoise. Pour cette rencontre, qu'importe le résultat, le sélectionneur national aura en tout cas commencé à mettre en place une équipe post-covid 19.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.