Congo-Brazzaville: Rentrée scolaire - Des déficients visuels reprennent le chemin de l'école

L'Association « Viens et Vois » qui a recensé deux cent soixante-onze déficients visuels à Talangaï, Djiri et Kintélé milite pour que cette couche sociale continue de jouir du droit à l'éducation au même titre que d'autres enfants.

« Les aveugles recensés, en âge scolaire, renoueront avec l'école parce que notre souhait est que les élèves aveugles et malvoyants soient instruits et augmentent leurs chances de réussite », a déclaré le président de l'Association « Viens et Vois », Emerson Massa lors de la présentation des résultats de la campagne d'identification des déficients visuels. Sur les deux cent soixante-onze identifiés, trente-six enfants ont été enregistrés à Talangaï, quarante-et-un à Djiri et douze à Kintélé.

A propos des déficients visuels adultes, Emerson Massa a indiqué que les enseignements en braille leur sont dispensés. Ils bénéficieront également d'un soutien pour réaliser des activités génératrices de revenus, en vue de leur insertion sociale, car ils doivent participer au développement économique du pays. Selon le président de l'association « Viens et Vois », leur handicap ne doit ni constituer une barrière, ni susciter du mépris à leur égard.

L'école Emmaüs documentée

La Mission évangélique Braille, partenaire de l'association « Viens et Vois » a doté l'école inclusive de Kintélé (complexe scolaire Emmaüs), des manuels en braille au programme.

Ces documents concernent toutes les disciplines confondues. L'inclusion scolaire consiste à découvrir les différentes méthodes d'enseignement, afin que les enfants voyants et non-voyants s'impliquent activement, a indiqué Emerson Massa.

L'adjoint au maire de la commune de Kintélé, Marcel Bienvenu Okogna, a réitéré l'engagement de sa structure d'œuvrer au côté de l'organisation non gouvernementale « Viens et Vois » en faveur des déficients visuels.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.