Congo-Kinshasa: Tanganyika - Le processus d'élections des conseils territoriaux de la jeunesse suspendu

12 Octobre 2020

Dans la province du Tanganyika, le ministre provincial de l'intérieur a suspendu le processus des élections des conseils territoriaux de la jeunesse. D'après certains médias locaux, ce processus devait se dérouler au cours de la semaine qui commence. Dieudonné Kamona dit avoir pris cette mesure après concertation avec son collègue en charge de la jeunesse.

« La raison n'était autre que celle de préserver la paix et la transparence dans ces élections qui doivent être inclusives. Certains administrateurs de territoires ont reçu avec retard le programme de ces organisations. Certaines structures de la jeunesse se plaignaient déjà de n'avoir pas été intéressées sur cette fin.

Pourtant, les représentants de la jeunesse doivent venir de toute la jeunesse concertée et confiante. C'est en ces termes que le ministre de l'intérieur ayant en charge la sécurité et son collègue de la jeunesse, après analyse et concertation, ont jugé de suspendre temporairement ce processus, pour que toutes les structures soient atteintes et prennent connaissance du calendrier réaménagé pour arriver aux élections crédibles. Les organisations des jeunes et tous les candidats aux différents postes doivent s'apaiser et se préparer conséquemment. »

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.