Congo-Kinshasa: Est de la RDC - HCR au chevet des déplacés

Plus de cinquante mille personnes ont fui le récent regain des combats au Nord-Kivu. Parmi les déplacés, on compte un nombre écrasant d'enfants dont beaucoup ne sont accompagnés ni d'un proche ni d'un tuteur.

Pour répondre aux besoins des personnes déplacées internes et de leurs communautés d'accueil locales, le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), ses partenaires humanitaires et les autorités locales fournissent une aide, notamment en matière d'abris, de soins de santé, d'eau et d'installations d'assainissement et de prestations de protection.

Le HCR aide également les personnes déplacées internes à Pinga, une région du Nord-Kivu, où les combats en cours ont atteint un niveau alarmant mettant en danger des vies innocentes. Les affrontements qui ont suivi la scission des différentes factions au sein du groupe armé NDC/R ont déplacé entre quarante et soixante mille personnes depuis juillet dernier.

Le HCR renforce sa présence dans la région, prépare la distribution de matériel de secours pour au moins quinze mille personnes ainsi que la construction d'abris d'urgence et travaille avec les communautés pour renforcer leurs dispositifs en matière de protection.

Dans le territoire d'Irumu au sud de la province de l'Ituri, on a également constaté une forte augmentation de la violence avec l'émergence d'un nouveau groupe armé et une intensification des attaques menées par d'autres groupes armés et milices. Selon l'agence onusienne, au cours d'attaques brutales imputées au groupe armé des Forces démocratiques alliées, au moins treize personnes ont été tuées dans un site de déplacés internes à Mbau, un village situé dans le territoire de Beni, le 21 septembre dernier.

Craignant pour leur vie, de nombreuses autres personnes ont fui les champs voisins où elles travaillaient, sans rien emporter avec elles. Le jour suivant, le même groupe armé aurait pillé et incendié un dispensaire du village de Musuku. Un travailleur de santé et plusieurs autres civils ont disparu depuis le 22 septembre.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.