Algérie: Dégel du retrait des registres de commerce pour la vente en gros dans les wilayas frontalières

Alger — Le ministère du Commerce a annoncé lundi le dégel du retrait des registres de commerce relatifs aux activités commerciales de distribution en gros de tous les produits non alimentaires dans les wilayas frontalières.

"Le ministère du Commerce annonce que les opérateurs économiques, les citoyens et citoyennes désirant exercer des activités commerciales de distribution en gros de tous les produits non alimentaires sont autorisés à retirer le registre de commerce pour la vente en gros", lit-on dans un communiqué du ministère.

La vente en gros des produits alimentaires "sera bientôt libérée suivant de nouveaux mécanismes et une nouvelle méthodologie", a ajouté la même source.

Cette décision intervient suite aux visites effectuées par le ministre du Commerce, Kamel Rezig dans plusieurs wilayas frontalières et ses rencontres avec les opérateurs économiques et les partenaires professionnels pour établir un contact direct et noter leurs préoccupations, ajoute la même source.

Figure parmi les principales préoccupations soumises par les concernés, la nécessité d'abroger l'instruction 1832 datée du 4 septembre 2016 relative au gel des registres de commerce de vente en gros dans les wilayas frontalières, conclut le ministère.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.