Afrique: Appel à candidatures - Goethe-Institut soutient les projets de coproduction d'artistes

En vue d'encourager de nouveaux processus de travail collaboratif et des productions innovantes impliquant des échanges culturels internationaux, le Goethe-Institut a mis en place un fonds de coproduction pour promouvoir de nouveaux réseaux et approches de travail dans un contexte global.

Ce fonds est destiné aux coproductions d'artistes dans les domaines de la musique, du théâtre, de la danse et de la performance, dans lesquels les formats hybrides et interdisciplinaires et l'utilisation des médias numériques peuvent constituer des éléments clé. Il promeut des projets de haut niveau artistique ayant un impact considérable sur le public.

Le projet à soumettre doit être innovant dans la forme et le contenu de la collaboration, les artistes doivent être des professionnels dans leurs scènes respectives, le budget doit indiquer l'apport de chaque partenaire du projet et un plan financier solide. Le projet doit contribuer de manière significative au discours social actuel. Les projets soumis ne devraient concerner que les arts de la scène. (Pas de projets de films ou d'expositions).

le fonds de coproduction concerne des artistes et ensembles professionnels à l'étranger et en Allemagne, ainsi que des artistes résidant sur le continent africain, qui manquent de ressources suffisantes pour réaliser seuls leurs projets .

Les inscriptions se font par voie électronique en utilisant un formulaire en ligne sur le site web du Fonds international de coproduction. Le formulaire est uniquement disponible en anglais et les candidatures ne peuvent être soumises qu'en anglais. La date limite pour la première phase de candidatures est fixée au 15 octobre 2020.

Signalons que le fonds soutient principalement les frais de voyage, d'hébergement et de restauration. Le montant du financement demandé ne doit pas dépasser 25 000 euros.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.