Sénégal: Toussaint Manga sur une éventuelle Alliance PDS et Pastef - « Cette question n'est pas discutée dans les instances de notre parti »

13 Octobre 2020

Dans un post publié, dimanche, sur sa page Facebook, le député libéral Toussaint Manga apporte des éclairages sur sa proposition pour une éventuelle alliance entre son parti, le Pds, et Pastef/Les patriotes. Il soutient que « cette question n'est pas discutée dans les instances du (Pds) ».

Suite à son appel pour une alliance entre le Parti démocratique sénégalais (Pds) et Pastef/Les patriotes aux prochaines élections territoriales et qui a été diversement apprécié, le député libéral a apporté, dans un nouveau post sur son compte Facebook, quelques précisions.

Toussaint Manga soutient que cette question n'est pas discutée dans les instances du Pds. Il ajoute également qu'il n'a jamais dit que le Pds ou encore Pastef était « demandeur » d'une telle alliance. « Les partis ont des instances régulières qui sont seules habilitées à délibérer et à s'accorder sur des questions stratégiques », rappelle le député. Pour lui, il s'agit juste d'une « piste de réflexion personnelle émise en toute liberté ».

En faisant cette proposition, M. Manga affirme avoir fait une analyse de la situation politique en tenant compte des expériences des fronts de lutte que le Pds a connus depuis 2012. C'est pourquoi il reste convaincu que ces deux formations politiques peuvent s'accorder « pour une opposition forte et intenable » face au régime. À l'en croire, il n'a jamais été question de « subordination » entre les deux partis qui vont, à ses yeux, garder leurs projets de société politique pour 2024. Dans un post précédent, Toussaint Manga avait soutenu que le pôle politique qu'il faut pour « une opposition forte », c'est le tandem : Pds-Pastef.

« Cela ne changera en rien aux projets de société respectifs des deux partis en 2024 », avait-il indiqué. Lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 2019, le candidat de la coalition Jotna, Ousmane Sonko, par ailleurs leader de Pastef, avait rendu visite au secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade.

Sonko justifiait sa rencontre avec le Président Wade, « un grand père pour lui », afin de recueillir ses conseils avisés et échanger avec lui sur la situation nationale mais aussi sur différentes autres thématiques d'ordre intellectuel. Il soutenait avoir trouvé un « homme très généreux », qui a capitalisé beaucoup d'expériences dans divers domaines et avec qui il a pris plaisir à échanger pendant plus de trois tours d'horloge.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.