Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe

13 Octobre 2020

La gouvernance des risques de catastrophe

Cette année, la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe est consacrée à la gouvernance. On peut mesurer le degré de bonne gouvernance des risques de catastrophes en termes de vies sauvées, de réduction du nombre de personnes touchées par une catastrophe et d'atténuation des pertes économiques. La pandémie de COVID-19 et l'urgence climatique montrent que nous avons besoin d'une vision claire, de planification et d'institutions compétentes et aptes à agir sur la base de preuves scientifiques dans l'intérêt du public.

Cela nécessite la mise en place de stratégies nationales et locales de réduction des risques de catastrophe d'ici à la fin de l'année 2020, comme convenu par les États Membres des Nations Unies lorsqu'ils ont adopté le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, en 2015. Il s'agit de mettre en place des stratégies qui ne traitent pas uniquement des risques uniques, comme les inondations et les tempêtes, mais qui apportent une réponse en cas de risque systémique généré par des zoonoses (les maladies transmissibles entre l'homme et l'animal), des chocs climatiques et des dégradations de l'environnement.

Les stratégies adéquates nationales ou locales de réduction des risques de catastrophe doivent être multisectorielles et combiner des politiques dans des domaines tels que l'utilisation des terres, les codes urbanistiques, la santé publique, l'éducation, l'agriculture, la protection de l'environnement, l'énergie, les ressources en eau, la réduction de la pauvreté et l'adaptation au changement climatique.

Il est temps d'améliorer la situation si nous voulons laisser une planète plus résiliente aux générations futures.

Contexte

Par la résolution A/RES/44/236 du 22 décembre 1989, l'Assembée générale a décidé de célébrer, chaque deuxième mercredi d'octobre, la Journée internationale de la prévention des risques de catastrophes. Ce jour avait été choisi pendant la Décennie internationale pour la prévention des risques de catastrophes naturelles (1990-1999).

Par la résolution A/RES/64/200 du 21 décembre 2009, l'Assemblée générale a décidé de désigner le 13 octobre comme date de commémoration de la Journée internationale de prévention des catastrophes. L'objectif de cette journée est de sensibiliser les gens à la manière de prendre des mesures afin de réduire leur risque en cas de catastrophe.

La troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe réunie à Sendai (Japon), en mars 2015, a rappelé à la communauté internationale les coûts et dégâts engendrés au niveau local par les catastrophes, ainsi que leur effet sur le tissu social et sur l'économie. En 2014, les catastrophes naturelles avaient déplacé 19,3 millions de personnes dans le monde. Les catastrophes, exacerbées par les effets du changement climatique, ont également des conséquences sur les investissements pour le développement durable.

Le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe (2015-2030) énonce clairement les objectifs et priorités, notamment en termes de renforcement des capacités locales, en faveur de mesures qui conduiront à une réduction substantielle des risques de catastrophe et des pertes en vies humaines.

https://www.un.org/fr/observances/disaster-reduction-day

Tagged:

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.