Congo-Kinshasa: Butembo - Le SYECO exige la démission du ministre national de l'EPST

13 Octobre 2020

Les enseignants membres du SYECO/ Butembo ont lancé lundi 12 octobre un ultimatum de huit jours au ministre national de l'EPST pour démissionner. Ils l'accusent de n'avoir tenu aucune de ses promesses vis-à-vis des enseignants.

Le même ultimatum est donné aussi aux responsables Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE).

Selon Irénée Mutumwa, secrétaire permanent du SYECO /Butembo, ces enseignants ont déposé le document contenant leur déclaration lundi, au bureau de l'EPST /Nord-Kivu 2, à l'issue d'une marche pacifique organisée pour exiger le paiement de tous les enseignants avant la reprise des cours.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.