Maroc: La France et le Maroc soulignent le dynamisme de leurs relations économiques, appellent au renforcement de leur partenariat

Paris — La France et le Maroc ont souligné le dynamisme de leurs relations économiques et ont appelé au renforcement de leur partenariat économique qui doit s'orienter en « priorité » vers la décarbonisation de l'économie, le digital et l'innovation, le développement des PME et les projets communs de coopération en Afrique.

Le ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et de l'attractivité, Franck Riester s'est rendu au Maroc du 11 au 13 octobre pour « son premier déplacement hors de l'Union européenne ». Il s'est entretenu avec le ministre marocain chargé de l'industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Les deux ministres ont « souligné l'importance des investissements français au Maroc et marocains en France et les coopérations sectorielles ambitieuses entre la France et le Maroc, qui témoignent du dynamisme des relations économiques entre nos deux pays », a indiqué, mardi, la porte-parole du Quai d'Orsay.

Ils ont également appelé "au renforcement du partenariat économique franco-marocain qui doit s'orienter en priorité vers la décarbonisation de l'économie, le digital et l'innovation, le développement des PME et les projets communs de coopération en Afrique », a ajouté la porte-parole lors d'un point de presse électronique.

Lors de son déplacement au Maroc, le ministre français chargé du commerce extérieur et de l'attractivité a rencontré également des acteurs économiques marocains et des chefs de filiales d'entreprises françaises au Maroc, indique-on de même source.

Selon le Quai d'Orsay, « le Maroc est le premier investisseur africain en France et la première destination des investissements français sur le continent africain, avec plus de 950 filiales d'entreprises françaises générant plus de 100.000 emplois ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X