Afrique Centrale: Gestion des catastrophes - La CEEAC offre du matériel de travail au point focal national

La ministre du Tourisme et de l'Environnement du Congo, Arlette Soudan-Nonault, a remis au point focal national pour la prévention et la gestion des risques de catastrophes le matériel informatique et de communication offert par la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) .

La cérémonie de remise du don a eu lieu, le 13 octobre, à Brazzaville à l'occasion de la célébration de la Journée internationale pour la gestion des risques de catastrophes.

Exprimant au nom du gouvernement toute sa gratitude au secrétariat général de la CEEAC pour ce don de matériel , la ministre a indiqué que ce don témoigne de l'intérêt que cette institution sous régionale accorde à la problématique de la prévention des risques de catastrophes dans cette partie du continent en général et au Congo en particulier. « Comme vous le savez, l'Afrique centrale est particulièrement vulnérable aux effets néfastes des changements climatiques et leurs corollaires d'impacts négatifs sur les populations. Cette réalité nous appelle à une prise de conscience collective et à la mise en œuvre d'actions d'envergure si nous voulons créer les conditions de notre adaptation, donc de notre survie. Cette problématique concerne toutes les parties prenantes, à savoir les pouvoirs publics, la société civile et le secteur privé », a déclaré la ministre.

Le don de la CEEAC, composé de quatre ordinateurs portables, deux ordinateurs fixes, une imprimante à trois fonctions et deux modems wifi avec accessoires, arrive à point nommé à l'heure où le gouvernement entend renforcer ses capacités dans la gestion des risques de catastrophes, a souligné la ministre.

Les bénéficiaires de ce don sont donc le point focal et les trois autres points focaux qui travaillent en synergie avec lui, notamment le point focal du Réseau des parlementaires pour la résilience aux catastrophes en Afrique centrale, le point focal Genre et le point focal Météorologie, à qui sont destinés trois ordinateurs portables. Le reste du matériel étant dévolu au fonctionnement du point focal national pour la prévention et la gestion des risques de catastrophes.

Remettant le matériel, Arlette Soudan-Nonault a déclaré : «Je veux croire que le matériel que je vous remets en ce jour où le monde célèbre la Journée internationale pour la gestion des risques de catastrophes permettra au point focal en concertation avec les autres points focaux de mieux structurer les initiatives et réponses dans le cadre de la prévention et de la gestion des risques de catastrophes. J'en appelle donc à la conscience professionnelle des utilisateurs de ce matériel que vous êtes afin d'en faire bon usage pour le bien de toute la communauté nationale. »

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.