Maroc: Port de Casablanca - Mise en échec d'une tentative de trafic de 605 kg de chira (DGSN)

Rabat — Une opération sécuritaire conjointe menée, mardi au port de Casablanca par les éléments de la Sûreté nationale et ceux de l'Administration des douanes et impôts indirects, a permis d'avorter une tentative de trafic de 605 kg de chira à bord de conteneurs de transport international à destination d'un port européen.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les recherches effectuées avec la participation de la brigade cynotechnique de la police ont permis de saisir 605 kg de chira, qui étaient minutieusement emballés et dissimulés dans six conteneurs transportant des cargaisons de pierres à plâtre, utilisées pour habiller la drogue.

Les investigations et enquêtes menées dans cette affaire ont conduit à l'interpellation du gérant de la société chargée de l'exportation de la cargaison, un trafiquant récidiviste, ainsi que d'un employé de ladite société, précise le communiqué.

La brigade de la police judiciaire du port de Casablanca poursuit ses recherches sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer la source et la destination de la quantité de drogue saisie, identifier tous les suspects impliqués dans ce réseau criminel, et établir ses ramifications nationales et internationales, conclut le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.