Cote d'Ivoire: UNICEF/Murielle Ahouré - "Je m'engage à protéger le droit des enfants et filles"

En présence de la Ministre de la culture et de la francophonie Raymonde Goudou, Murielle Ahouré a été nommée le lundi 12 octobre 2020 à l'hôtel Pullman au Plateau nouvelle ambassadrice nationale de l'Unicef en Côte d'Ivoire.

La nouvelle ambassadrice Unicef qui a vu un rêve se réaliser a laissé couler des larmes au moment de prononcer son discours. Une émotion qui a vite laissé place au sens et au poids de la responsabilité. Car la sprinteuse ivoirienne s'est engagée à la promotion et la protection des jeunes filles et enfants.

«Je me tiens aujourd'hui, en tant qu'Ambassadrice nationale à l'Unicef. Je suis très heureuse de vous annoncer ma nomination en tant qu'Ambassadrice nationale à l'Unicef. Depuis toute petite, je me suis intéressée aux droits. Je suis ici pour parler de l'éducation des filles et de l'accès aux activités sportives. Je suis ici parce que je veux servir une cause noble, faire des choses qui me tiennent à cœur.

C'est un rêve qui se réalise pour moi grâce à l'Unicef ; me mettre au service des droits des enfants et de l'éducation des jeunes filles. Un enfant épanoui est le plus grand signe d'espoir pour un pays qui vise l'excellence.

Prenons soin de nos enfants et de nos jeunes filles en particulier. Je m'engage aux côtés de l'Unicef à faire la promotion et protéger le droit des enfants et filles, travailler pour chaque enfant, chaque jour, partout afin de construire un monde meilleur, encourager un partenariat entre le ministère de l'éducation et le ministère des Sports pour aboutir à un projet sport-étude. Merci à l'Unicef pour la confiance placée en moi », a déclaré la nouvelle ambassadrice de l'Unicef.

La sprinteuse s'est engagée ainsi à encourager la solidarité et à attirer l'attention des gouvernants et du public sur les problèmes et difficultés auxquels sont confrontés les enfants vivant en Côte d'Ivoire.

Elle participera à des campagnes d'information et de sensibilisation visant à susciter un changement social et culturel. « Tu es un exemple pour les filles de Côte d'Ivoire. Tu es une étoile. Bravo pour ton engagement », a dit la ministre Raymonde Goudou.

Selon Marc Vincent, le parcours sportif de Murielle Ahouré est un repère pour la jeunesse. « Murielle Ahouré est un modèle positif pour la jeunesse, en particulier pour les jeunes filles. Son brillant parcours sportif fait d'elle un repère pour ces jeunes et une voix que l'on écoute.

Nous sommes très fiers de pouvoir compter sur elle pour la défense des droits des enfants en Côte d'Ivoire », a déclaré Marc Vincent, Représentant de l'Unicef en Côte d'Ivoire. Il a ensuite paraphé avec Murielle Ahouré la convention. Cette cérémonie a été l'occasion pour une quinzaine de jeunes filles formées par Unicef de lancer un plaidoyer en faveur des infrastructures, activités et opportunités sportives adaptées pour les filles.

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.