Afrique de l'Ouest: UEMOA - L'indice du chiffre d'affaires du commerce s'est accru de 6,8% en juillet 2020

L'indice du chiffre d'affaires (Ica) du commerce a poursuivi sa tendance haussière, en variation mensuelle, avec un accroissement de 6,8% en juillet 2020, après une réalisation de +11,5% en juin 2020.

L'information est de la Bceao dans sa note mensuelle de conjoncture économique de juillet 2020. Selon le document, le redressement de l'activité dans le commerce de détail est principalement lié à celui des ventes des produits alimentaires (Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire et Togo), des équipements de logement (dans tous les pays de l'Union, sauf le Niger et le Sénégal), de véhicules automobiles neufs (Bénin, Côte d'Ivoire, Niger, Sénégal et Togo) et de parfumerie et produits de beauté (Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau et Sénégal).

Cette évolution a été atténuée par la baisse des achats des produits pétroliers (Bénin, Burkina, Guinée-Bissau, Sénégal et Togo) et pharmaceutiques (tous les pays de l'Union, à l'exception du Niger et de la Guinée-Bissau).

L'accroissement des activités du commerce de détail, observé d'un mois à l'autre à l'échelle de l'Union, est localisé en Côte d'Ivoire (+9,5% contre +5,4%), au Burkina (+6,4% contre -3,6%) et au Togo (+5,2% contre +11,9%).

Les baisses notées au Bénin (-16,4%), au Niger (-9,1%), en Guinée-Bissau (-1,6%), au Sénégal (-1,0%) et au Mali (-0,3%) ont exercé un effet modérateur.

En glissement annuel, le taux d'évolution de l'indice du chiffre d'affaires (ICA) du commerce a poursuivi sa tendance baissière, passant de -6,9% en juin 2020 à -7,1% en juillet 2020.

La baisse de l'activité dans le commerce de détail est principalement liée à celle des ventes des produits pétroliers des produits alimentaires et des produits pharmaceutiques.

De façon générale, le repli des activités du commerce de détail est localisé au Mali (-16,5%), au Sénégal (-14,9%), au Togo (-6,0%) et en Côte d'Ivoire (-5,7%), atténué par des hausses enregistrées dans les autres pays de l'Union.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.