Gabon: Quand les langues révèlent nos origines

Libreville, Gabon — Le combat pour la recherche d'une identité culturelle vise, pour un peuple, pour des populations qui, du fait d'une perturbation historique majeure, la réconciliation avec le milieu ambiant dans lequel ils évoluent.

Et la langue peut aider, à travers une analyse poussée, à identifier les différentes fibres de la trame sur laquelle toute l'histoire d'un peuple s'est tissée. De la même manière que les vestiges anciens le seraient à l'archéologie.

Voyager permet à beaucoup d'individus de découvrir des réalités nouvelles avec le regard des yeux seuls. De même que de nouveaux sons et parfums avec leurs organes respectifs de sens seuls.

Pour beaucoup d'autres par contre, l'activité de l'esprit se fait des plus empressées au contact avec un environnement peu familier. Attitude positive qui aide à conquérir toujours, le pouvoir de participer au monde, la magie de communier harmonieusement avec l'environnement immédiat.

Ainsi, le touriste averti qui va de Luanda à Yaoundé et de Malabo à Bangui se rend compte au bout d'un certain nombre de séjours que les langues parlées par les populations de l'Angola, de la République démocratique du Congo (RDC), du Gabon, de la Guinée Equatoriale, du Cameroun et de la République Centrafricaine (RCA), soit au total plus de cinquante millions d'âmes, se ressemblent dans leur structure fondamentale. Et ceci ne peut être un fait du hasard. Hasard qui serait présent avec insistance sur une superficie de plus de 5 millions de kilomètres carrés.

La langue est une partie de toute culture. Elle est transmise à l'enfant dès son plus jeune âge. Elle fournit des catégories à travers lesquelles le monde est perçu. Elle est le véhicule d'enseignement qui permet d'apprendre autrement que par l'exemple.

Pouvoir foisonnant d'exprimer avec le plus de fidélité et de profondeur, le savoir accumulé à travers l'expérience quotidienne, elle-même perpétuellement croissante au fil du temps. En l'observant avec grande attention, elle révèle des réalités étonnantes, troublantes mais toutes vitales.

« Ainsi par une analyse serrée et scrupuleuse des mots, des phrases, le linguiste peut aider puissamment l'historien, en répandant une lumière sur les époques obscures de l'histoire : l'origine des peuples prétendus sans histoire, leurs migrations, leurs rapports avec des voisins éventuels ; tous ces problèmes peuvent plus ou moins être éclaircis grâce à la science du langage.

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.