Afrique Centrale: Le Rwanda se lance dans le commerce de cannabis thérapeutique

(Photo d'archives) - Une femme travaillant le cannabis issu d'une exploitation villageoise en Afrique.

Lors d'un Conseil des ministres lundi, le gouvernement a donné le feu vert à la production et à l'exportation de la plante dans le but d'une commercialisation pour un usage thérapeutique. Le Rwanda compte ainsi se tailler une part de ce marché évalué à des dizaines de milliards de dollars au niveau mondial.

Bientôt des champs de cannabis pousseront sur les collines rwandaises... Le compte rendu du Conseil des ministres qui a eu lieu lundi évoquait seulement la « production de plantes à usage thérapeutique à forte valeur économique », mais dans une interview à la télévision nationale mardi, le ministre de la Santé Daniel Ngamije a levé le doute : « La production de cannabis sera encadrée par des mesures strictes dans des zones dédiées et les fermiers devront avoir une autorisation spéciale », a-t-il précisé.

Le Rwanda souhaite avoir sa part du marché mondial de cannabis, qui représente plusieurs dizaines de milliards de dollars. Toutefois, le ministre a insisté sur un point : les récoltes seront entièrement exportées et vendues à l'industrie pharmaceutique tandis que la consommation dans le pays, elle, reste illégale et sévèrement punie.

L'or vert

Pour le Rwanda, c'est une nouvelle stratégie visant à réduire son déficit commercial et à créer des emplois. Le gouvernement a annoncé avoir déjà commencé à discuter avec des investisseurs potentiels et vise principalement les marchés canadien, américain et européens, sans donner plus de précisions.

Sur le continent africain, en tout cas, le potentiel du cannabis séduit de plus en plus. Le Rwanda rejoint ainsi le Lesotho, le Zimbabwe, ou encore l'Ouganda qui ont déjà légalisé la production de ce nouvel or vert.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.