Madagascar: Anne Chrétien Louis de Hell - Un nom de deux villes

Hell-Bourg, village de la commune de Salazie, à La Réunion, Hell-Ville, ville de l'île de Nosy-Be, à Madagascar sont l'héritage qu'il a laissé.

Anne Chrétien Louis de Hell est né le 25 août 1783, à Verneuil dans l'actuel département des Yvelines et mort le 4 octobre 1864 au château d'Oberkirch à Obernai, est un officier de marine, homme politique et administrateur territorial français des XVIIIe et XIXe siècles.

Il est issu d'une famille alsacienne de la région de Mulhouse, originaire de Francfort-sur-le-Main et du Vieux-Limbourg, établie en Alsace depuis le XVIe siècle. Son père, le chevalier François de Hell, est grand bailli, agent du roi qui était chargé de fonctions administratives et judiciaires, de Landser avant 1789 et anobli peu avant la Révolution française. Membre de l'assemblée provinciale de 1787, il prit le parti de la Révolution et fut membre de l'Assemblée Nationale Constituante. Il n'échappa pourtant pas à la mort et fut guillotiné en 1794. Sa mère, Mélanie Savoye de Rollin, est la sœur de Jacques-Fortunat Savoye-Rollin.

À la mort de son père, Chrétien de Hell est confié par sa mère à un ami. Pour le protéger des dangers de la Terreur, ce dernier le fait entrer dans la marine ; il embarque comme mousse , marin de moins de dix-sept ans. Quelques années plus tard, il est fait prisonnier par les Britanniques après le siège de Cayes en 1803. Libéré en 1808 puis affecté à l'État-major de Cherbourg, il gravit petit à petit de nombreux grades dans la marine. Il s'illustre notamment par de nombreux travaux de cartographie des côtes de la Méditerranée et devient directeur de l'École navale de Brest de 1830 à 1835. Le gouvernorat de l'île Bourbon lui est confié de 1838 à 1841. Pendant cette période il est nommé contre-amiral et est confronté à la délicate question de l'abolition de l'esclavage sur cette île.

La ville de Nosy-Be

Après sa mission dans l'océan Indien, le contre-amiral de Hell exerce pendant deux ans la fonction de préfet maritime de Cherbourg avant de se retirer à Obernai, en Alsace, dans le château de sa femme. Anne Chrétien se lance dans la politique et devient député et conseiller général. Il développe notamment la construction des lignes de chemin de fer en Alsace. Fait Grand officier de la Légion d'honneur en 1846, il meurt le 4 octobre 1864 au château d'Oberkirch à Obernai. Commence alors pour Anne Chrétien Louis de Hell une carrière de marin, le jeune mousse est nommé aspirant de 2e classe en 1797. Lors de la campagne de Saint-Domingue, à bord du Tricolore, il est fait prisonnier par les Anglais le 14 octobre 1803. Libéré en 1808, il est affecté à l'État Major de Cherbourg. il gravit petit à petit de nombreux grades dans la marine, enseigne de vaisseau en 1811, lieutenant de vaisseau 1812, chef de brigade en 1819, capitaine de frégate en 1821, capitaine de vaisseau en 1827, contre-amiral en 1833.

Lors de son arrivée à Bourbon de Hell avait en outre pour instruction de chercher un point d'appui dans le Nord de Madagascar. Il charge son aide de camp le Capitaine Passot de cette mission qui arrive à bord du Colibri à Nosy-Be le 29 Septembre 1839. Il y rencontre la reine Tsiomeko réfugiée, prête à céder l'Île contre la protection de la France face à l'attaque des soldats de Ranavalona I (reine de Tananarive). De retour à l'Île de Bourbon de Hell l'autorise à signer l'acte de cession au nom du roi des Français. Ce qui fut fait le 14 juillet 1840 et la prise de possession effectuée le 03 février 1841. La reine Tsiomeko, cède au Roi de France « tous ses droits de souveraineté sur les pays situés à la côte Ouest de Madagascar et sur les îles Nosy-Be et Nosy Komba. » Ces îles forment une dépendance de l'île Bourbon, par arrêté n° 423 du 13 février 1841. C'est pourquoi le nom de la ville de Nosy-Be s'appelle Hell-Ville (Ville de l'Amiral de Hell).

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.