Algérie: Décès du militant Mohamed El Moustapha Ould Badreddine - La réaction de l'Algérie saluée

Nouakchott — Des politiques et journalistes mauritaniens ont salué le geste louable et la réaction de l'Algérie au décès de l'éminent dirigeant mauritanien Mohamed El Moustapha Ould Badreddine, en exprimant leurs remerciements au peuple et au Gouvernement algériens pour cette position honorable.

Dans une publication sur sa page Facebook, l'ancien président du parti d'opposition "Tawassol", Ould Mansour, a salué le geste de l'Algérie et de la Mauritanie suite à la disparition du dirigeant de gauche, Mohamed El Moustapha Ould Badreddine, en qualifiant cette conduite de "preuve d'estime envers nos grands symboles".

M.Ould Mouloud et la délégation l'accompagnant ont saisi cette occasion pour "exprimer leurs remerciements et reconnaissances à l'Etat algérien pour tous les efforts consentis à la prise en charge sanitaire du défunt et de la cérémonie de recueillement à sa mémoire avant qu'un avion ne le transporte à Nouakchott".

De son côté, l'ambassadeur d'Algérie a réitéré "ses sincères condoléances et sa grande compassion à la famille du défunt et à tous les membres du parti, mettant en avant les qualités du défunt et son long combat en faveur de l'égalité entre les différentes composantes du peuple mauritanien frère et de la réalisation de la justice sociale en Mauritanie".

Il a tenu à préciser que les autorités algériennes n'avaient fait que leur devoir dicté par les relations de fraternité et de bon voisinage et les liens du sang, outre la communauté de destin des peuples algérien et mauritanien frères, a souligné l'ambassadeur algérien.

La dépouille du défunt est arrivée samedi soir à bord d'un avion spécial de la Compagnie Mauritania Airlines qui l'avait transporté de Tizi Ouzou, ou il est décédé jusqu'à Alger puis à l'aéroport Oumtounsy de Nouakchott, avant d'être enterré au cimetière Laksser à Nouakchott ouest.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.