Afrique de l'Ouest: Baisse des taux directeurs de la BCEAO - Une détente s'opère sur le marché monétaire

La baisse des taux directeurs de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (Bceao) dans le but de contrer les effets néfastes de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19), selon la note mensuelle de conjoncture économique de l'institution, consacrée au mois de juillet, a notamment permis d'induire une détente des taux sur le marché monétaire malgré les incertitudes causées par la crise sanitaire sur l'activité économique et financière.

« Durant le mois de juillet 2020, la Bceao a poursuivi la mise en œuvre de ses mesures prises depuis mars 2020 pour contrer les effets néfastes de la pandémie sur l'activité économique. Elle a en outre réduit de 50 points de base son taux directeur à 2,0% », indique la note mensuelle de conjoncture économique de l'institution.

Elle souligne dans la foulée que le maintien de ses adjudications au taux fixe de 2,00% a notamment permis d'induire une détente des taux sur le marché monétaire, en dépit des incertitudes causées par la crise sanitaire sur l'activité économique et financière.

En effet, martèle le document, le taux moyen pondéré des adjudications à une semaine s'est établi à 2,00%, après un niveau de 2,40% en juin 2020. De même, sur le guichet à un mois, le taux moyen demeure à 2,00%, en baisse de 40 points de base par rapport à juin 2020, poursuit la Bceao. Qui déclare la même lancée que sur le marché interbancaire, les taux se sont également détendus.

En effet, explique-t-elle, le taux d'intérêt moyen pondéré sur le compartiment à une semaine est ressorti à 2,83%, soit un repli de 41,0 points de base. « Sur l'ensemble des maturités, le taux est ressorti à 3,01%, en recul de 47 points de base, se situant également en dessous du taux de prêt marginal et à son plus bas niveau depuis 2018 », conclut la note mensuelle de conjoncture économique de la Banque centrale.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.