Maroc: Salé - Mise en échec d'une opération d'immigration illégale, une personne interpellée

Rabat — Les éléments du service provincial de la police judiciaire de Salé ont mis mis en échec, mardi soir, une opération d'immigration illégale et interpellé un individu pour son lien présumé avec un réseau criminel s'activant dans l'organisation de la migration clandestine et la traite d'êtres humains.

Le prévenu, âgé de 35 ans, a été interpellé en flagrant délit de préparation d'une opération d'immigration clandestine par voies maritimes lors d'une opération sécuritaire menée à Hay Chemaou à Salé, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), faisant savoir que le suspect accueillait dans une maison au même quartier 14 citoyens marocains candidats à l'immigration irrégulière pour les faire émigrer clandestinement à bord d'une embarcation artisanale.

Les perquisitions menées au niveau de la zone côtière Kasbah des Gnaouas ont permis la saisie d'une embarcation artisanale avec à bord 11 jerricans contenant 300 litres d'essence et du matériel de sauvetage et de navigation maritime, ajoute la même source, précisant que ce matériel devait servir à cette opération d'immigration clandestine.

Le mis en cause a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et les éventuels liens et ramifications de ce réseau criminel, alors que les candidats à l'immigration clandestine ont été soumis à l'enquête préliminaire, selon la même source.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X