Egypte: El Feky, "Al Ahly, une idée de comment vivre"

Pour Al Ahly, les supporters ont toujours été un élément clé de leur succès. Avec des dizaines de millions de fans à travers le monde, Al Ahly est sans aucun doute l'un des plus grands clubs bénéficiant d'un soutien énorme et inconditionnel.

Ce week-end, le club du Caire est de retour en Ligue des Champions de la CAF Total, dans l'optique de prolonger un record exceptionnel de neuf titres dans la compétition interclubs phare en Afrique.

Mais les Red Devils devront le faire sans leurs fidèles supporters, les restrictions sanitaires causées par la pandémie de COVID-19 obligeant tous les matchs de football à se jouer à huis clos.

Mais pour un fan d'Al Ahly à vie comme Hicham El Feky, rien ne l'empêchera de suivre son club bien-aimé.

«Si les conditions me le permettaient, j'aurais sûrement été au Maroc pour soutenir l'équipe. Mais nous devrons le faire depuis chez nous cette fois, et j'espère que nous serons bientôt de retour chez nous », a-t-il déclaré à CAFOnline.com.

El Feky a commencé à soutenir Al Ahly depuis 1987. «L'histoire a commencé lors de la finale de la Ligue des Champions de la CAF en 1987. Mon père m'a emmené au stade où Al Ahly jouait contre Al Hilal du Soudan.

Nous avons gagné 2-0 ce jour et j'ai vu pour la première fois le légendaire Mahmoud El Khateeb. Malheureusement, c'était son dernier match pour le club, et il a pris sa retraite quelques jours plus tard, mais le voir et la façon dont les gens l'aimaient m'a fait comprendre que c'était un club pour lequel vivre. L'histoire comportait de nombreux chapitres à venir », a-t-il dit.

Pour El Feky, Al Ahly est bien plus qu'un club de football. «C'est une idée de comment vivre. Jouer pour gagner quelles que soient les circonstances, gagner des matchs et même dans le temps additionnel, avoir des supporters qui vous suivent en nombre partout où vous jouez. Tout cela a fait d'Al Ahly un mode de vie pour moi et des millions de supporters », a ajouté El Feky.

En plus d'El Khateeb qui « lui a pris la main pour en faire un fan d'Al Ahly» comme il l'a décrit, il a quelques joueurs préférés dans l'histoire du club fondé il y a 113 ans. «Mohamed Abu Treika et Wael Gomaa sont mes préférés.

Ils ont presque mon âge et nous avons toujours senti qu'ils n'étaient pas seulement des joueurs légendaires, mais aussi des supporters de clubs comme nous. Leur amour pour le club a touché nos cœurs et c'est pourquoi ils y ont une place très spéciale. "

El Feky est un voyageur régulier lorsqu'il faut soutenir son club bien-aimé. Il a connu de nombreux moments préférés au cours de ses 33 ans d'histoire avec Al Ahly, mais l'un d'eux tient une place particulière dans son cœur.

«Pour de nombreux fans d'Ahly, la finale de la Ligue des Champions de la CAF 2006 est le meilleur moment de notre histoire, car nous l'avons remporté dans les derniers instants. Mais pour moi, le titre 2012 est celui que j'aime le plus.

C'est parce que plus tôt cette année-là, nous avons perdu 72 de nos amis dans la tragédie de Port-Saïd.

Les joueurs d'Al Ahly nous ont alors promis qu'ils feraient de leur mieux pour faire sourire les familles des martyrs, car ils savent que cela rendra les disparus heureux au paradis. C'est pourquoi ce titre était si spécial pour moi et pour nous tous. »

Devoir regarder le match de chez lui est une pilule amère à avaler pour El Feky, mais il n'a rien d'autre à faire à ce sujet. «C'est un match difficile comme tous nos derbies nord-africains, et nous devions être là derrière notre équipe.

Mais les conditions ne le permettent pas, alors nous continuerons simplement à prier. Le football sans supporters a perdu une grande partie de son plaisir, mais j'espère que nous serons bientôt de retour », a-t-il conclu.

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.