Angola: Le gouvernement assure la formation des réfugiés

Dundo — Mille cinq cent quarante-deux (1542) enfants réfugiés situés dans le camp de Lóvua, province de Lunda Norte, font partie du système normal d'enseignement et d'apprentissage de l'année scolaire en cours, dans le cadre du programme d'intégration sociale.

Le Programme d'alphabétisation et d'accélération scolaire comprend 505 adultes.

Dans un entretien accordé à l'ANGOP mercredi concernant le soutien du gouvernement angolais aux réfugiés de Lóvua, la directrice du Bureau provincial de l'Action sociale, de la famille et de la promotion de la femme de Lunda Norte, Amélia Valente, a informé que 1089 enfants étaient inscrits dans l'enseignement primaire et 453 dans le préscolaire-école.

Selon la responsable, le projet d'insertion d'enfants et d'adultes a commencé cette année et devrait s'étendre au deuxième cycle secondaire, si les réfugiés restent en Angola pendant plus d'années.

Le projet est mis en œuvre en partenariat avec le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation non gouvernementale Aide au développement du peuple pour le peuple (ADPP).

Pour assurer ce processus, a-t-elle poursuivi, il existe trois écoles de huit salles de classe chacune, sous la tutelle du HCR, et les cours sont dispensés par 41 enseignants et dix alphabétiseurs.

Par ailleurs, 100 réfugiés ont suivi une formation professionnelle en cuisine et pâtisserie, 75 en entrepreneuriat, 75 à la fabrication de savon artisanal et 50 à la couture. Ces formations ont été soutenues par l'Institut national d'emploi et formation professionnelle.

Dans le cadre de l'état civil, Amélia Valente a informé que, de 2018 à nos jours, 1302 enfants de parents réfugiés étaient nés sur le territoire angolais et avaient obtenu la nationalité angolaise.

En mai 2017, l'Angola a accueilli plus de 30 000 réfugiés de la RDC, dans la province de Lunda Norte, qui ont quitté leur pays d'origine en raison des conflits politiques et ethniques.

Jusqu'en octobre 2019, 9225 personnes étaient hébergées dans la région de Lóvua et 2912 ont été rapatriées par les postes frontaliers de Nachiri, Tchicolondo et Chissanda (Angola) et Mungamba, Kalamba mbuji et Kamakó (RDC).

En août de la même année, un groupe de 14 757 réfugiés de la RDC sont retournés spontanément dans leurs régions d'origine, avec le soutien exclusif du gouvernement angolais.

Le HCR contrôle, dans sa base de données, 9 225 réfugiés à Lunda Norte, dont six mille se trouvent dans le centre d'accueil et les autres ont été intégrés dans les communautés.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.