Sénégal: Sédhiou - Réunion de partage du CDD sur 18 micro-projets du PAPSEN

Sédhiou — Les infrastructures prévues dans la région de Sédhiou (sud) à l'initiative du Programme d'appui au programme national d'investissement dans l'agriculture au Sénégal (PAPSEN) ont fait l'objet d'une réunion de partage du comité départemental de développement (CDD) présidée mercredi par le préfet Ibrahima Fall, a appris l'APS.

Dans le cadre de son programme consacré à la réduction de la pauvreté au Sénégal, PAPSEN prévoit une enveloppe de 225 millions de francs CFA pour la réalisation de 18 micro-projets (socio-éducatifs, socio-économiques) et la construction de quais de pêche en vue d'accompagner les populations vers le développement.

Dix communes sont concernées pour la réalisation de ces différentes infrastructures pouvant aider les bénéficiaires à améliorer leurs conditions de vie et faciliter la mobilité des populations.

"Nous travaillons pour rehausser le niveau économique de la zone. Pour atteindre cet objectif, nous allons prendre comme cheval de bataille toutes les recommandations du préfet", a déclaré Aimé Joseph Djiba, coordinateur du PAPSEN à Sédhiou.

Le préfet Ibrahima Fall a invité les porteurs de ces micro-projets à partager le document avec les services techniques concernés, mais aussi impliquer les arrondissements pour la sauvegarde des infrastructures.

Il a aussi demandé aux élus et services techniques de travailler sur le processus de délibération relatif aux parcelles pour assurer le démarrage rapide des activités.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.