Angola: Les Emirats comptent investir à Luanda

Luanda — La possibilité d'un investissement arabe dans l'hôtellerie, au niveau de la capitale angolaise, a été débattue mercredi entre la gouverneure de Luanda, Joana Lina, et le cheikh Ahmed Al Maktoum, des Emirats Arabes Unis.

Lors de cette rencontre, Maktoum a présenté des propositions pour la construction d'hôtels et des complexes touristiques, visant à attirer plus de touristes dans le pays, en particulier dans la capitale.

L'Angola et les Émirats arabes unis maintiennent une coopération économique active, qui a abouti à 1,9 milliard de dollars (1,611 million d'euros) jusqu'en juin, en termes de volume des exportations et des importations.

Les échanges commerciaux entre les deux pays, réalisés depuis 2004, se traduisent par une diversité de matières, telles que les pierres précieuses, le pétrole et autres articles.

S'adressant à la presse, Cheikh Ahmed Al Maktoum a déclaré que son intention allait à l'encontre de la vision du Président de la République, João Lourenço, qui entend voir plus de développement dans le tourisme.

Il a informé que la gouverneure, Joana Lina, avait admis la possibilité de créer les conditions pour la réalisation des propositions d'investissement.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.