Cameroun: Innovation technologique - Un centre d'incubation ouvert à Yaoundé

Le ministre en charge des Pme, Achille Bassilekin III, a procédé hier au lancement de ce projet qui se déploie dans les domaines de la santé, l'agriculture, l'urbanisme, etc.

Une arrivée de poids dans le domaine de l'innovation technologique au Cameroun. Le Centre d'incubation d'innovations technologiques, industrielles et pédagogiques (Innotech Lab) a ouvert ses portes hier à Yaoundé, au cours d'une cérémonie présidée par le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'Economie sociale et de l'Artisanat (Minpemeesa), Achille Bassilekin III. Innotech Lab est un projet de la Digital Transformation Alliance, une organisation internationale à but non lucratif qui explore le potentiel de la numérisation au profit de l'ingénierie et de l'industrie. Cette structure caresse le rêve d'un transfert de technologie au Cameroun. L'initiative est portée par des Camerounais installés en Allemagne, sous la houlette du professeur Mbang Sama. Le centre est « équipé d'une infrastructure ultra-moderne qui servira à développer des technologies et de les adapter à notre contexte. Il est question de définir et déployer des programmes académiques et des programmes de formation professionnelle par alternance avec l'industrie », soutient ce dernier.

Lieu rêvé pour tous les amoureux de l'innovation, cet espace donnera naissance à divers prototypes dans divers secteurs. Selon ses initiateurs, des centres similaires seront multipliés au Cameroun et au-delà. Des arguments suffisants qui ont convaincu le gouvernement de s'impliquer pleinement dans cette initiative. « A travers ce centre, nous sommes convaincus que nous serons en mesure de développer des procédés, des réponses, des outils permettant à notre pays d'affronter les défis immédiats et du futur, et surtout de préparer notre écosystème entrepreneurial à répondre aux questions et aux défis que lui pose la mondialisation aujourd'hui. Nous souhaitons montrer l'engagement du gouvernement à accompagner cette dynamique d'innovation », affirme à cet effet Achille Bassilekin III. Pour souligner l'importance de cet évènement, deux autres membres du gouvernement ont répondu présents à l'inauguration du centre : le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, et le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona.

Innotech Lab dispose de multiples partenaires pour assurer la réussite de ses activités. Au Cameroun, Sarmetal, spécialisé dans la construction métallique et mécanique, met ses locaux à la disposition du centre. A l'étranger, le centre bénéficie de l'appui d'organismes français, allemands et même onusiens tels que l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.